ANNEE 2017

ordre chronologique

        Ça recommence !!                              

                                 PASSA AUJOURD’HUI                                                  

 

                                   PASSA  DEMAIN                                                         

Des promoteurs éoliens démarchent actuellement nos élus et des propriétaires terriens, leur promettant « monts et merveilles » pour installer sur la commune de Passa , mais aussi de Fourques, de Vivès, de Banyuls del Aspres…. des champs d’éoliennes de plus de 120m d’envergure……..                                                                  

C’est une atteinte insupportable à notre qualité de vie, une nuisance sonore et           visuelle.                                                                                                                                  

C’est la destruction programmée de nos merveilleux paysages et de leur nature        préservée.                                                                                                                              

C’est la chute drastique de la valeur de notre immobilier, des biens et terrains           invendables.                                                                                                                          

Tout cela,  non pour l’écologie ou pour diminuer le nucléaire, mais uniquement pour l’argent  et le profit immédiat.                                                                                             

Tout cela, au principal bénéfice de grosses sociétés nationales et étrangères, qui une fois gavées, s’évaporeront et laisseront en cadeau aux communes et aux particuliers de gigantesques cadavres métalliques et des milliers de tonnes de béton hyper armé indestructible.                                                                                                            

 

 

 

 

Suite aux démarches entreprises par la société "éléments" pour une étude d'implantation d'un champ d'éoliennes industrielles, entre autres, sur la commune de Passa 66300, le collectif "le vent tourne" se mobilise à nouveau.  

 

22 février 2017 :

Une assemblée générale s'est donc réunie à ce jour dans une salle prêtée par la mairie de Tordères.

En présence de 28 membres, elle a décidé la reprise d'activité de l'association puis elle a élu un nouveau conseil d'administration de 10 membres, qui lui-même a élu le nouveau bureau à la composition suivante :

Présidente : Mme Marie-Noëlle MOLY

Vice Président : M Jean François GIRBAUT

Secrétaire général : M Georges PUIG  ( Démissionnaire depuis juillet 2017)

Secrétaire adjoint : M Bernard FAUX

Trésorier : M André DOIZON

                       Voir le PV dans : NOS DOSSIERS

 

 

16 mars 2017 :

Réunion du bureau au Mas désiré : Il a été décidé à l'unanimité :

     - d'envoyer une lettre ouverte aux élus municipaux de Passa.

                         Texte dans : NOS DOSSIERS

     - d'envoyer une lettre à Monsieur René OLIVE Vice-Président du département, Président de la communauté de communes et Maire de THUIR, puis de la faire suivre à toutes les personnalités du département.

                        Texte dans : NOS DOSSIERS

   - de s'inscrire à la fédération nationale "vent de colère" pour bénéficier de sa documentation.

     - de distribuer un tract aux habitants de Passa.

texte ci-joint

     - d'organiser une réunion avec les élus municipaux de Passa et les habitants qui se sentent concernés par ce projet éolien.    Date à préciser ultérieurement.

     - création d'un site Web.

          Il vient d'être finalisé et mis en ligne ce 25 mars 2017 ;

          https://adoizon.wixsite.com/le-vent-tourne

    - création d'un photo montage sur les zones d'implantation d'éoliennes actuellement connues.

                   

Voir ci-joint :

 

 

 

 

 

 

 

 

4 avril 2017 : prochaine réunion du bureau pour mettre à jour le compte bancaire de notre association.

                          annulation et report au mercredi 19 avril

 

 

 

 

8 avril 2017 :  Ce samedi matin une réunion d'une association amie de l'Aude "Toutes nos énergies" se déroule au théâtre de Narbonne dans la matinée.

                          Texte ci-joint :

 

 

 

 

 

11 avril 2017 : Ci-joint le ras le bol imagé d'un membre de notre collectif.... Une image parle mieux que mille mots dit-on.

Nota :  Les photos ont été prises sur le site éolien de Baixas.

13 avril 2017 : APPEL AUX BONNES VOLONTES !!

Une réunion du conseil municipal de Passa est prévue à la mairie le jeudi 13 avril à 19h30.

L'ordre du jour portera entre autres sur l'implantation d'éoliennes industrielles sur la commune...

Nous convions les membres et sympathisants de notre collectif qui seraient disponibles, d'assister à cette réunion publique (rappel : toute réunion d'un conseil municipal est publique et n'importe quel citoyen peut y assister à la seule condition de ne pas la perturber) pour y accompagner notre présidente Marie Noëlle Moly et surtout mettre une pression douce sur ce conseil municipal réuni en toute discrétion...

14 avril 2017 : Et bien nous y voila !!! Voici le commentaire de notre  Présidente qui a assisté à la réunion :

"Hier soir, lors de la réunion du conseil municipal de Passa, à la question éolienne, les élus concernés par des terrains retenus par la société Eléments sont sortis (MM Font, Rossignol, Simon, Davesa, Bonet) et les autres ont voté leur accord à ce que les études engagées par Eléments commencent réellement."

Est ce que la totalité des habitants de la commune de Passa ont été véritablement informés sur cette question qui les concerne directement ??

On peut en douter, d'autant que cinq conseillers municipaux sont intéressés financièrement par ce projet (même s'ils n'ont pas participé au vote ils gardent leur influence au sein du conseil)... à suivre...

 Copie de la lettre qui a été envoyée aux élus de Passa.

                            Texte ci-joint :

19 avril 2017 : réunion du bureau restreint à la banque populaire de Thuir à 9h30 pour la régularisation du compte bancaire de notre collectif.

20 avril 2017 : Convocation de tous les adhérents et sympathisants à l'assemblée générale ordinaire et extraordinaire de notre association ce jeudi 20 avril 2017 à 18h30 à Tordères (salle proche de la mairie).

       Assemblée générale ordinaire :

       - Information sur les multiples actions du collectif depuis le 22 février 2017.

       - Approbation et propositions des adhérents.

       - Mobilisation et engagement des adhérents pour la distribution des tracts.

       - Propositions de lettres ou d'actions envers les divers médias.

       - Proposition de dates pour l'organisation de réunion(s) publique(s) pour une information contradictoire 

         avec toutes les parties concernées.

       - Fixation du montant de la cotisation 2017 et ses modalités de paiement.

      Assemblée générale extraordinaire :

        - Mise à jour et modifications des articles 2, 4, 10 et 15 des statuts de l'association.

                           Texte dans : NOS DOSSIERS.

21 avril 2017 :

Un cri du coeur du trésorier :

" Chers membres, s'il vous plait, pour soutenir et rendre plus efficace notre Collectif, ayez l'obligeance pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, de régler votre cotisation annuelle de 10 euros,  (espèces ou chèque à l'ordre du Collectif "le vent tourne" à adresser 8 résidence plein soleil 66300 Tresserre).

Chers sympathisants, inscrivez-vous ! 

MERCI à tous !! "

23 avril 2017 :

Ci-joint photo et commentaire d'un promeneur sur le site éolien de Baixas.... à méditer pour les habitants de notre belle région.

24 avril 2017 :

Ci-joint un article du journal "la dépêche .fr" sur un projet éolien chez nos voisins audois et les commentaires performants des lecteurs.

En prime l'avis de certaines personnalités sur l'éolien, dont J. Attali et des élus.

25 avril 2017 :

                            ALERTE !!                           

La société "Eléments" organise une réunion "publique" (très discrète) à FOURQUES à la cantine de l'école ce vendredi 28 avril de 17 à 19h.

Nous espérons votre présence en grand nombre !!

30 avril 2017 :

 Un vent de colère a soufflé ce vendredi sur les "Eléments" de la réunion de Fourques.

Ci-joint : article de l'Indépendant.

Certains participants ont manifesté leur opposition forte et claire à ce nouveau projet éolien autour de Fourques, d'autant, qu'un projet analogue avait déjà été repoussé par la population et refusé par la préfecture en 2009.

Beaucoup ont regretté le manque d'information préalable de la Mairie.

D'autres ont indiqué leur incompréhension qu'on puisse installer ces machines aux pieds de la montagne sacrée du pays catalan, "le Canigou".

D'autres ont rappelé  :

- l'importance de l'aspect essentiellement FINANCIER de ces projets au seul profit d'une minorité mais aux dépens de la majorité.

- "Fric ! Fric ! Fric ! c'est le bruit des éoliennes" a plaisanté quelqu'un.

- La mascarade écologique de ces projets et de cette énergie "dite verte". Un exemple : l'Allemagne devenue la première pollueuse d'Europe en CO2 alors qu'elle a recouvert ses paysages de moulins à vent.

- les économies d'énergie et l'isolation de l'habitat sont plus profitables écologiquement que la multiplication (inutile en France) d'une énergie éolienne intermittente et peu rentable.

Notre présidente rappelle que d'ici une dizaine d'années des énergies nouvelles non polluantes pourraient devenir efficaces et rentables (énergie libre, piles à combustible, hydrogène.... et d'autres, inconnues à ce jour), alors pourquoi cette folie (à la mode actuelle) de détruire nos paysages naturels et notre qualité de vie en recouvrant la France de ces machines non indispensables.

Une personne nous a confié que la Mairie de Fourques s'est intéressée à ce projet, car celle de Passa ayant déjà accepté l'étude préalable avec l'installation d'un mat de mesure et l'une des zones d'implantation étant très proche, si Fourques ne faisait rien alors ils auraient les inconvénients sans les avantages financiers...

Il est à noter que le même type d'argument scabreux a été utilisé comme justificatif à Passa "car il fallait prendre Vivès de vitesse..." SUPER !! la considération que nos élus locaux portent à leurs concitoyens.... Qu'ils ne s'étonnent pas si ceux ci élèvent la voix ! aux législatives par exemple........

Un sujet non abordé mais important, le démantèlement de ces machines (dont la durée de vie = durée de leur rentabilité pour les promoteurs, soit environ 15 ans). Les 50 000 € de garantie prévus par la loi sont ridicules alors que le coût réel s'élève à + 500 000 € (éolienne moyenne) aux frais des propriétaires ou de la commune, si la société signataire fait faillite.

Nota : la société "Eléments" (dont on ne met pas en doute l'honnêteté de ses membres) qui signe les contrats n'a qu'un capital de 567 000 €, c'est à dire qu'elle ne pourrait assurer que le démantèlement d'une seule éolienne parmi toutes celles qu'elle installe. Cherchez l'erreur !! Ces sociétés sont des "fusibles" (elles font faillite en cas de problème) et protègent les véritables gros investisseurs et actionnaires, qui restent ainsi "hors jeu" et "hors responsabilité".

Alors nous souhaitons "bonne chance" aux petits propriétaires terriens et aux communes qui pensent faire une super bonne affaire et s'assurer des profits durables et sans risques....

Ci-joint : la carte "Eléments" des quatre projets d'implantation d'éoliennes autour de Fourques.

Rappel : ce seront des machines de 3 Mw/h = diamètre des pales 122 m = une hauteur totale d'environ 150 m.

Dernière nouvelle peu réconfortante : le mat (92 m) de mesure des vents serait déjà installé, proche de Vivès, à la limite de la commune de Passa près du Mas d'en Bosch... Ils accélèrent le mouvement, le péril se rapproche.

1er mai 2017 :

Chers membres et sympathisants cédons à la coutume d'un petit brin de muguet porte bonheur en ces temps sombres de l'argent Roy.

3 mai 2017 :

Ci-joint un article récent d'une revue économique "la chronique Agora" qui apporte de l'eau à notre moulin.

Bonne lecture.

4 mai 2017 :

Dernière nouvelle du front : ci-jointe la carte des zones d'implantation d'éoliennes (et leur nombre 10 au total). Un projet initié par Banyuls dels Aspres. Les communes de Villemolaque, Tresserre, Brouilla et St Jean Lasseille s'y sont pourtant opposées en 2015.

La situation est très avancée au niveau de la mairie de Banyuls qui a accepté les études de la société ENGIE et la signature de baux par les propriétaires.

Toutes ces décisions sont prises à l'insu de la majorité des riverains concernés qui se réveilleront un matin avec des moulins à vent de 150 m devant leur porte.

Pourtant la majorité des communes de la communauté des Aspres ( 12 contre 7 ) étaient opposées aux éoliennes sur leur territoire, comme Terrats, Villemolaque, Tresserre, Brouilla, St Jean Lasseille...

Elles seront malgré tout impactées par les projets purement financiers de leurs voisines, belle démocratie au sein d'une communauté.

Ci-joint la carte des communes des Aspres (2015 ) pour ou contre les projets éoliens et celle pour ou contre le solaire.      (Ces cartes ont été fournies par le maire de Banyuls dels Aspres M. Laurent BERNARDY).

Nota : On constate que le solaire est mieux accepté car beaucoup moins visible et moins clivant dans les populations que l'éolien, même si financièrement il est moins intéressant.

9 mai 2017 :

Réunion du bureau élargi à 15 h au Mas désiré, pour l'organisation de nos interventions auprès de la presse locale.

Ci-joint copie du tract à distribuer aux habitants de Banyuls dels Aspres et St Jean Lasseille pour les informer sur les projets qui se mettent en place sur leur commune.

10 mai 2017 :

Photos du mat de 91 m d'étude des vents installé par la société "Eléments" sur un terrain de la commune de Passa, aux pieds de la chapelle St Luc proche du chemin menant au Mas d'en Bosch.

Etant mince il passe presque inaperçu malgré sa hauteur mais il donne quand même la taille du mat des futures machines, auquel il faut ajouter 60 m de pale, soit 150 m....

                                                      MERCI du cadeau !!

     Le mat vu du chemin du Mas d'en Bosch               La chapelle vue du pied du mat

 

Il est à noter que ce mat a été implanté sur un chemin emprunté par les chasseurs, loin du village de Passa d'où il n'est pas visible, ce qui évite sûrement à la population de s'inquiéter.

                             "Dormez ! Dormez ! Dormez braves gens ! On s'occupe de vous"....

11 mai 2017 :

Encore quelques infos journalistiques transmises par nos membres et une nouvelle vidéo dans  (Images/vidéos/liens)

13 mai 2017 :

Ci-joint : une photo où l'on peut voir les impressionnantes turbulences (grâce au brouillard) produites par ces éoliennes d'un parc marin. On peut se rendre compte de cet effet de souffle (habituellement invisible) qui tue et désoriente les oiseaux et transmet très loin les infrasons...

                                      AVIS aux PROPRIETAIRES TERRIENS !!!

Ci-dessous : deux photos et une vidéo qui vous montrent chers heureux propriétaires de terrains, chers élus de communes qui avez l'intention ou qui avez déjà signé un bail avec l'une des sociétés des promoteurs éoliens, ce qui sera implanté dans vos champs pour chaque machine (ici, une pas trop grosse) soit environ 600 m3 (de béton hyper armé) x 2,7 (densité) = 1620 tonnes, qui y resteront définitivement, comme les blockhaus du mur de l'Atlantique.... Excellent héritage pour les générations futures.....

La destruction et le recyclage de ces machines sont de la responsabilité des propriétaires (l’article L 553-3 du Code de l’environnement).

On vous dit que ces sociétés déposent une garantie à la préfecture, c'est vrai, 50 000 €, c'est la loi, à la condition que la dite société ne dépose pas le bilan. Si tel est le cas, malgré leurs belles promesses et malheureusement pour vous, le coût réel du démantèlement par une entreprise agréée est bien plus élevé (voir devis joints de 410 000 à 900 000 €).

Alors finalement qui est le gagnant dans l'affaire ? Le promoteur ou vous ?

Prenez le temps d'y réfléchir avant d'apposer votre signature sur le contrat.

19 mai 2017 :

Après avoir assisté à la réunion "Eléments" du 16 mai à Passa, vous trouverez ci-joint le compte rendu de notre Présidente.

Vous trouverez également dans images/vidéos/liens un article du journal "la semaine du Roussillon" au sujet de la société "Eléments" et de notre collectif. (plutôt en leur faveur ).

les journalistes sont eux aussi, comme le public, le plus souvent totalement ignorants du dessous des cartes de cette industrie. C'est pourquoi nous avons prévu pour fin mai des interviews avec les principaux médias locaux.

Ci-joint : la dernière carte concernant les zones de Passa. Les cercles gris et colorés indiquent les 500 m d'exclusion pour les habitations, les parties libres indiquent les zones où peuvent être implantées les éoliennes.

                                                        

Nos députés ont maintenu la limite à 500 m au lieu des 1000 m précédents. Nous constatons facilement sur cette carte, qu'avec une limite de 1000 m, aucune éolienne ne pourrait y être implantée. Comme d'habitude nous avons été trahis par nos élus, ceux justement, qui se devaient de nous protéger contre les lobbies industriels affamés de profits en tout genre.

                          SUPER  NON !!

23 mai 2017 :

Réunion du bureau au Mas désiré à 15 h.

Ordre du jour : mise au point des contacts avec les journalistes.

30 mai 2017 :

Conférence de presse du bureau avec les journalistes locaux au café de Vienne (Perpignan) à 10 h.

Nous y ferons valoir nos arguments contre la prolifération anarchiques des éoliennes industrielles au sein des communes des Aspres et du Vallespir.

 

                                 ALLO,  ALLO,  ALLO !!!     Voila c'est fait !!!

La conférence s'est bien déroulée en présence d'une dizaine de journalistes locaux de la presse écrite, de la radio et de la télévision dont : FR3 région et TV Sud.

Les membres du bureau élargi ont pris la parole à tour de rôle insistant sur les problèmes qui les motivent le plus. Des questions et des interviews ont suivi.

En fin de matinée l'équipe de FR3 nous a donné rendez-vous aux pieds du mat de mesure de la chapelle St Luc pour un bref documentaire et une nouvelle interview de notre présidente.

Dès ce soir à parti de 19 h sur FR3 région et pays catalan vous pourrez visionner ce document.

Surveillez également la presse écrite : l' Indépendant, le petit journal, la Croix... et la radio : France bleue Roussillon...

03 juin 2017 :

Les articles de presse sont passés dans l'Indépendant, la semaine du Roussillon, sur France bleue, sur TV Sud et France 3. Please !! envoyez moi (a.doizon@wanadoo.fr) les dossiers (texte audio et vidéo) que vous pourriez avoir récupérés, que je puisse les mettre sur le site.

Ceux des Télés sont trop courts et assez décevants on s'y attendait un peu, mais celui de l'Indépendant est pertinent et il touchera une partie importante de la population des PO.

Le bilan nous semble globalement positif et montre que notre petite association se bouge, ce qui perturbe souvent les élus...

En parlant d'élus, notre présidente et les membres du bureau (élargi à des membres actifs et disponibles) ont rencontré un certain nombre de candidats aux législatives.

Ci-joint son compte rendu ainsi que le mail de soutien de la candidate Mme IRLES Jacqueline.

Rappel important : Notre association "le vent tourne" est absolument APOLITIQUE, ses membres appartiennent à toutes les sensibilités de l'échiquier politique français et pourtant ils sont à l'unisson contre ces projets éoliens.

Une aide des futurs élus nationaux est toujours la bienvenue !!

 

Ci-joint l'article de l'Indépendant du 30 mai :

 

 

 

05 juin 2017 :   

Cela bouge encore !!

Grâce au dynamisme d'un de nos membres Jérôme, une pétition a été lancé sur internet avec le site "Change.org", vous trouverez le texte ci-joint.

Nous vous demandons d'aller la signer en tapant le lien suivant sur votre navigateur :
https://www.change.org/p/mme-carole-delga-pr%C3%A9sidente-de-la-r%C3%A9gion-occitanie-non-aux-eoliennes-face-au-canigou
MERCI à tous de votre implication.
Nous lui devons également la signature de la pétition papier par une grande partie du conseil municipal de Tresserre.

Un exemplaire de cette pétition se trouve à la poste du village pour signature.

Jérôme et d'autres membres seront présents avec la pétition devant la mairie de Tresserre ce dimanche pour les élections législatives, venez nombreux la signer.

D'autres pétitions vont circuler dans les villages, à vos plumes !!

Nous demandons à ce sujet des volontaires pour convaincre leurs concitoyens de passer à l'acte.

Téléphoner à notre présidente : tél : 06 03 38 77 60.

 

 

Ci-joint : autres bonnes nouvelles : Le conseil municipal de Tordères a voté à l'unanimité une motion s'opposant à l'implantation d'éoliennes dans les Aspres et la transmettra aux élus et au président de la communauté de communes.

Le parti "Oui au pays catalan" s'oppose également aux éoliennes dans les Aspres, privilégiant des éoliennes en haute mer.

Suite à notre rencontre le 30 mai dernier à la chapelle St Luc, le candidat M Massanell du Front National nous a fait parvenir un mail de confirmation de son opposition aux éoliennes dans les Aspres et le département.

Notre présidente présente la mise à jour du compte rendu sur la position des candidats aux élections et demande de l'aide pour tracter et faire signer la pétition.

Les candidats Nicolas Garcia du PC et Reynal du PS ont également indiqué leur opposition... 

 

 

 

                                                                                                                             

12 juin 2017 :

Ci-joint : les commentaires sur le dimanche 11 juin et la signature des pétitions.

Nous redemandons des volontaires pour la signature des pétitions ce dimanche 18 juin.

Un Grand MERCI à tous !!

21 juin 2017 :

Ci-joint : les commentaires sur le dimanche 18 juin et la signature des pétitions.

Nous organisons des rencontres avec les maires qui rejettent ces projets absurdes pour développer ensemble une riposte plus efficace et mieux coordonnée.

A Suivre ......

AVIS IMPORTANTS :

- Une Assemblée Générale des membres et sympathisants de notre collectif devrait se mettre en place pour le mardi 27 ou le mercredi 28 juin à LLAURO. Nous vous tiendrons au courant de la date exacte et de l'heure du rendez-vous.

- Le maire de LLAURO hostile à ces projets éoliens a décidé une réunion d'information de ses concitoyens le lundi 3 juillet à 18 h à la salle des fêtes du village. Il souhaite la présence des membres de notre collectif donc venez nombreux.

L'AG est fixée au mercredi 28 juin à 18h30 à la salle des fêtes de LLAURO.

Ci-joint : la convoc de l'AG par notre présidente.

25 juin 2017 :

Ci-joint : sur l'Indépendant du 24 juin, une bonne nouvelle de nos élus locaux !!!   Enfin il y a du mouvement !!!

27 juin 2017 :

Le bureau a rendez-vous avec le maire de TERRATS à 17h pour un entretien au sujet des projets éoliens sur les communes de Fourques et Passa...

Monsieur le maire nous a affirmé qu'il était opposé à ces projets à proximité de TERRATS. Il organisera le vote d'une motion dans ce sens au conseil municipal.

28 juin 2017 :

L'assemblée générale a bien eu lieu à la salle des fêtes de LLAURO, nous remercions le maire de mettre à notre disposition une salle aussi grande et confortable.

Nous avons pu organiser nos prochaines actions, particulièrement sur LLAURO et VIVES.

Un compte rendu devrait suivre...

01 juillet 2017 :

Petite piqûre de rappel :

         Réunion avec les habitants et le maire de LLAURO ce lundi 3 juillet à partir de 18h.

                           Venez nombreux !  MERCI !

Infos diverses :

Ci-dessous deux liens sur des articles (envoyés par des membres) montrant que les problèmes rencontrés en 2008/2009 que nous avions pu écartés, sont aujourd'hui de nouveau à l'ordre du jour et aggravés par les nouvelles lois votés par nos politiques (sous l'influence des lobbies éoliens et autres), qui vont à l'encontre du bien être de la population en général, sans apporter une véritable solution écologique aux problèmes climatiques de la planète.

hier : http://torderes.unblog.fr/2008/09/04/eoliennes-dans-les-aspres/

aujourd'hui : https://blogs.mediapart.fr/dominique-boury/blog/290617/lepreuve-de-force-bourieges-dans-laude

Par Jérôme : photos sur le parc éolien en construction sur la commune de St Paul de Fenouillet (Au total 19 machines dont l'implantation est bien avancée).

Il a également trouvé sur le site "vent de colère" un simulateur pour situer les machines sur Google Maps en 3D et créer vos propres photos montages pour évaluer l'impact paysager d'un parc éolien, grâce aux logiciels Sketch Up et Google Maps. Vous pourrez ainsi vous faire peur à loisir avec de vrais films d'horreur.

Un tutoriel pour vous aider, lien ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=4P6m_qDzzco&feature=youtu.be

 

Par Martine : ci-joint : deux articles sur l'action des éoliennes sur les oiseaux.

 

NOTA : la réunion du 3 juillet à Llauro s'est bien passée, un compte rendu est à suivre...

          Le site sera en stand by durant une quinzaine de jours durant ce mois de juillet.

Ci-joint, encore un article SUPER qui met les points sur les I, à savourer !! on peut aussi suivre ce lien :

http://www.economiematin.fr/news-le-gouvernement-au-pied-du-mur-devant-l-echec-eolien

 

19 juillet 2017 :

De retour au bercail, le site se réveille....

Notre présidente est toujours en action et rencontre systématiquement les maires opposés à l'implantation d'éoliennes dans leur commune ou en périphérie et ceux qui sont encore indécis.

les volontaires pour l'accompagner dans ces démarches, peuvent la contacter sur : collectifleventtourne66@gmail.com ou au 06 03 38 77 60,    MERCI par avance.

26 juillet 2017 :

Ci-joint : la lettre de démission d'une conseillère municipale de FOURQUES suite au projet éolien sur la commune.

Ces machines provoquent bien des turbulences parmi les élus et la population et certains commencent à prendre conscience des inconvénients de ces grands moulins à vent qui défigureront à jamais nos splendides paysages. 

  Ci-joint un article de l'Indep :

Le Canigou Grand Site se réveille :

Vue du futur parc éolien  de la terrasse du Mas Désiré

J.F. Girbaut      

J.F. Girbaut

30 juillet 2017 :

Encore des turbulences !!

Notre collectif vient de recevoir un courrier anonyme signalant des affiches hostiles aux éoliennes, aux abords du village de Passa.

Bien que nous essayions de fédérer et d'organiser des actions communes, certains habitants en colère n'hésitent pas à le faire savoir par leurs propres moyens. Nous sommes allés vérifier et prendre quelques photos (ci-jointes).

Ci-joint : Le texte reçu :

Autre info d'Alexandre : suivre ces liens : Eoliennes, les fleurs du mal ne poussent pas en Fenouillèdes

Dans l’Hérault, les pales d’éoliennes tuent des oiseaux protégés

 

Envoi d'un membre : sur Banyuls, d'autres affiches ont fleuri dont ce panneau qui montre un humour très rafraichissant !! MERCI !!

Photos d'Alexandre du mat de CAIXAS, proche de la chapelle St Pons, la réplique de celui de St Luc....

05 août 2017 :

Réunion du bureau élargi mercredi 9 août au Mas Désiré à 17 h.

ça BOUGE !! : d'Alexandre sur You Tube une doc percutante : suivre le lien : https://www.youtube.com/watch?v=1r7dj7_KmAM

 

INFO par Disier : DANGER !! 60 000 propriétaires menacés de faillite par les éoliennes : un article de Economie Matin (www.economiematin.fr), ci-joint sous document word.

06 août 2017 :

RAPPELS  IMPORTANTS :

Jérôme gère le site "collectif le vent tourne 66" sur FACEBOOK, aidez le en le visitant, en laissant des "aime" et en répercutant les INFOS à vos "amis" MERCI !!

Ci-joint le lien FACEBOOK : https://www.facebook.com/collectifleventtourne66/

La réunion du bureau élargi est prévue ce mercredi 9 août au Mas Désiré à 17h.

13 août 2017 :

Une fois pour toutes, le collectif "le vent tourne" rappelle que :

"Notre association lutte pour la défense de notre environnement et du patrimoine paysager, culturel, historique et économique de notre belle région.

C'est en cela que nous nous opposons aux projets éoliens industriels si proches de nos villages, qui dénaturent des paysages grandioses aux bénéfices d'une infime minorité d'individus mais aux détriments de la majorité silencieuse de la population de notre département.

Cette opposition à une prolifération anarchique de ces machines à fric, n'est pas une opposition systématique et hystérique à toutes les éoliennes ni "aux énergies renouvelables" dites "vertes".

Cela ne signifie pas non plus, que nous sommes favorables à l'énergie nucléaire qui reste et nous le savons, un danger réel pour la planète... Tchernobyl et Fukushima en sont la preuve. Nous sommes contre son expansion (style EPR) et pour son remplacement graduel par d'autres types d'énergies.

C'est pourquoi, nous prônons surtout : les économies d'énergie et l'intensification de la recherche sur d'autres énergies renouvelables plus performantes, plus écologiques et moins dangereuses."

16 août 2017 :

Ce matin, le bureau et de nombreux membres, même en famille, sont venus sur le site de la chapelle St Luc, rencontrer le journaliste de l'Indépendant, avec lequel nous avions rendez-vous.

C'est dans une ambiance "bon-enfant" que chacun a pu donner son opinion sur ces projets éoliens qui défigureront les Aspres.

Jean François nous a présenté ses dessins humoristiques sur les éoliennes qui ont bien déridé la compagnie.

Ensuite, tous ensemble nous nous sommes rendus à proximité du mat de mesure de la société "Eléments" (92 m), ce qui a permis au journaliste de mesurer la taille prévisible de ces machines et leur impact sur les magnifiques paysages environnants...

Nous verrons son article très prochainement sur l'Indépendant.

Photos d'Alex.

17 août 2017 :

C'est fait ! L'article du journaliste Arnaud Andreu vient de paraître sur l'Indépendant.

Bien sur c'est "un résumé", mais qui respecte l'ensemble des informations que nous lui avons transmises et nous l'en remercions.

D'autres actions suivront !!

SUD RADIO - émission "seul contre tous"
00:00 / 00:00

20 août 2017 :

Ci-joint : la réponse au tract de la société "Eléments" distribué sur PASSA.

Plus un petit montage humoristique de Jean François.

NOTA : nous avons reçu des commentaires encourageants sur notre site, vous pouvez les consulter dans la rubrique "CONTACTS".

D'autres commentaires sont visibles sur notre site de Facebook.

24 août 2017 :

OYEZ !! OYEZ !! BONNES GENS !!

Le maire de Banyuls dels Aspres vient de faire distribuer à la population un bulletin d'information (ci-joint) où il vante les mérites surtout financiers (page 4) de deux projets solaires et deux projets éoliens sur sa commune.

Il organise également une sorte de "votation" à ce sujet (page 5).

Alors, pour tous ceux qui ne sont pas d'accord avec ces projets (pour nous, surtout éoliens), qui vont impacter visuellement et sanitairement d'une manière irréversible  les habitants de Banyuls dels Aspres, mais aussi et surtout (page 2 et 3)  tous les habitants des villages voisins (eux n'ont pas droit à la parole), AGISSEZ !!!          VOTEZ NON !!!         EXPRIMEZ-VOUS !!!       MERCI !!!

Allez déposer votre bulletin à la mairie pour enterrer ces projets seulement bénéfiques pour quelques-uns et nuisibles pour la majorité.

Ci-joint : le tract lancé par des habitants de Banyuls dels Aspres et appuyés par notre collectif.

28 août 2017 :

Ci-dessous : un mail d'un membre de Banyuls dels Aspres qui nous donne un peu d'espoir quant à la réaction des habitants :

"Nous vous prions de trouver ci-joint une publication de nos conseillers municipaux de la liste "Banyuls per tots, agir et réussir ensemble", qui réaffirment leur opposition "à tous projets éoliens sur notre territoire" :

http://banyuls-pour-tous.over-blog.com/2017/08/don-quichotte-de-bda-et-cent-euros-par-la.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
Nous espérons que d'autres conseillers municipaux retrouveront prochainement leur liberté de parole et n'associeront pas définitivement leur nom de famille à ce désastre."

29 août 2017 :

Banyuls dels Aspres, ça BOUGE !! encore...

Un cri, une demande d'aide en urgence  :    A l'AIDE !!

Bonjour,

Je viens de publier le texte dessous sur la page Facebook de la mairie de Banyuls dels Aspres dans les commentaires sur les 4 projets qu'il a publié. S'il ne le censure pas il ne va pas être très content des vérités dites, donc ce monsieur va répondre...j'attends

Si vous pouvez aller voir et répondre également ça pourrait montrer une opposition forte.

https://www.facebook.com/BanyulsDelsAspres/?ref=br_rs

Le texte : ci-joint :

ALLEZ !! ALLEZ !! venez défendre votre opinion, venez défendre votre village, sur la page Face Book de la mairie de Banyuls dels Aspres, si vous voulez justement que les Aspres et votre village ressemblent encore à quelque chose dans les mois à venir.

                DEFENDEZ-VOUS !! Un élu n'a pas tous les droits !!

31 août 2017 :

Vous pouvez écouter (ci-joint) une émission de SUD RADIO sur les éoliennes avec le président de la FED (Fédération Environnement Durable, à laquelle nous sommes affiliés comme plus de mille associations qui militent contre l'éolien industriel) :

"En temps que Président de la FED j'ai  été invité ajourd'hui de 10h à 11h à l'émission de SUD RADIO nommée "Seul Contre Tous" avec au téléphone
Sinikka Gallois,  déléguée des vielles maisons françaises de LA MANCHE. Déléguée adjoint pour la Normandie.
Le journaliste Jean-Marie Bordry  a affirmé  "L'éolien, c'est l'avenir!"

Leur sondage est passé de 60% de favorables à l'éolien au début de l'émission  à 62% contre l'éolien à la fin ....
Mais le combat n'a pas été facile !"

Vous pouvez aussi écouter l'intégralité de cette émission sur le site de sud radio

https://www.sudradio.fr/seul-contre-tous-1064

06 sept 2017 :

                                       APPEL aux volontaires !!!

Pour participer à une mini manifestation aux portes de :

           la mairie de Banyuls dels Aspes, le mercredi 13 septembre à 20h15,

                                avant l'ouverture du conseil municipal.

Le but étant de sensibiliser le maire et ses conseillers à la grogne qui s'installe dans la population à cause des projets éoliens prévus sur la commune.

                                          S V P venez nombreux !!!

Si possible avec des pancartes et des banderoles du style :

NON aux EOLIENNES !!!      NON NON NON !!!   NE DEFIGUREZ PAS NOS VILLAGES  AVEC CES MACHINES !!!   PAS DE CA CHEZ NOUS !!! ..........

Nous faisons confiance à votre imagination pour trouver des slogans efficaces.

Bien sur, ce matériel pourra servir pour d'autres actions.

Ci-joint : les dernières infos : un article de "La Chronique Agora", la copie de la motion du conseil municipal de LLAURO et de TORDERES contre les éoliennes, un article de nos voisins audois la TNE....

08 sept 2017 :

Hier à 18h30 une dizaine de membres de notre collectif ont assisté à la réunion du conseil municipal de TRESSERRE, sachant qu'une motion sur les éoliennes était à l'ordre du jour.

Le maire a rappelé que ce même conseil avait déjà voté (il y a quelques mois et à la majorité) contre les projets d'implantation d'éoliennes sur la commune, ceci étant très clair.

Ensuite il a indiqué que le conseil n'avait aucun pouvoir sur les décisions des communes avoisinantes mais qu'il pouvait seulement émettre un VOEUX, celui d'exprimer un avis négatif, donc, contre les projets éoliens dans ces communes, qui impacteraient directement TRESSERRE.

La question posée fut : "êtes-vous pour ou contre le choix des communes avoisinantes de mettre en place des projets éoliens sur leur territoire ?"

Les résultats du vote du conseil sont sans appel : Sur 14 votants : 12 contre, un pour, une abstention. A notre grand plaisir une majorité écrasante.

TRESSERRE rejoint donc officiellement le club des communes opposées aux projets éoliens dans les Aspres. Rappel pour l'instant : LLAURO, TERRATS, TORDERES, St COLOMBE... à suivre...

RAPPEL : notre rendez-vous à la mairie de BANYULS dels ASPRES le mercredi 13 sept à 20h15 pour notre manif, qui nous le demandons expressément devra se passer dans le calme et la bonne humeur !

Ci-dessous :  encore des INFOS :

La Nouvelle République : Éoliennes : " acheter le silence " des gens
8 septembre 2017

http://epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n633

La Croix : Eolien participatif de Bégane ( Bretagne) ..
29 août 2017

http://epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n630

Marianne : Eolien , Nous sommes en présence d’une escroquerie…du type Madoff

21 août 2017
http://epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n634

13 sept 2017 :

Dernière info : Le mat de mesure sur la commune de Brouillas est en place depuis aujourd'hui (photo jointe), installé par une entreprise espagnole...

Ils sont rapides et discrets !! Ce sera la même chose quand il viendront installer leurs machines devant chez vous.

La manif c'est pour ce soir 20h15 devant la mairie de Banyuls dels Aspres, alors, vu l'info précédente,         il est temps "DE SE BOUGER !!!"

Encore un article du Parisien sur "les pigeons de l'éolien" :

http://www.leparisien.fr/economie/votre-argent/arnaque-le-placement-miracle-vire-a-la-deroute-21-01-2016-5471591.php

Encore une info :

Ci-joint : le mail de l'association "Bol d'Air" de Banyuls dels Aspres qui rejoint notre compréhension du sujet et nos actions contre ces projets éoliens qui vont défigurer notre belle région, à la seule véritable motivation "le FRIC !!".

14 sept 2017 :  

                                                VOUS AVEZ BOUGE !!!

Le collectif le vent tourne tient à REMERCIER l'ensemble des membres, des sympathisants et tous ceux qui sont venus hier soir participer à notre manifestation contre les projets éoliens de la municipalité de Banyuls et d'autres.

Nous étions de 160 à 180 personnes déterminées qui ont fait entendre leur mécontentement et leur voix, ce qui ne manquera pas de faire réfléchir nos élus, sur le fait, qu'il n'y a pas que le côté financier dans la gestion d'une communauté, du moins nous l'espérons.

        Nous étions même escortés par la gendarmerie et la police quel Honneur !

Nous sommes heureux que tout se soit déroulé dans le calme et dans une ambiance chaleureuse et bon enfant. Photos jointes.

D'autres actions ne manqueront pas, avec la publication fin septembre des études totalement indépendantes, ( humour noir) de ces sociétés du vent....

Nos élus devront bientôt choisir leur camp en sachant que le vent peut tourner.

                                   Encore MERCI à TOUS petits et grands.

 

Ci-dessous :

 ARTICLES de L’INDEPENDANT du 15 sept 2017

FRANCE 2  l'oeil du 20 h : Enfin les langues se délient sur la corruption des élus municipaux (propriétaires terriens juges et parties) qui votent pour les projets éoliens sur leur commune, sans tenir compte de l'avis de leurs concitoyens. Encore et toujours le FRIC !!

"Un Mot" de Gérard Jacquet sur France Bleu Roussillon

INFOS suite :

   La lettre de remerciements de notre Présidente Marie Noëlle Moly.

   De la FED :

          Eoliennes et oiseaux en Hérault

   De "Vent de colère" :

          Chronique 582

   L'Indépendant : projet éolien maritime dans les PO.

20sept 2017 :

Le bureau élargi s'est réuni ce dimanche pour réfléchir et préparer les prochaines actions, car la société "éléments" devrait publier les résultats de ses études au niveau de Passa, fin septembre.

Merci à l'association "Bol d'Air", pour avoir mis en ligne sur leur site : http://www.boldairbda.fr/ une pétition (A SIGNER  SVP ),

ainsi qu'aux élus de l'opposition de Banyuls dels Aspres :

http://banyuls-pour-tous.over-blog.com/2017/09/petit-dictateur-grand-manipulateur.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail, de relayer et fédérer le refus démocratique des habitants et des électeurs à ces projets industriels.

Une réunion publique d'information est effectivement envisagée en octobre pour les Aspres, nous ne manquerons pas de communiquer largement sur le sujet.

Info FED :

http://economiematin.fr/news-le-gaspillage-des-energies-renouvelables-en-france

21 sept 2017 :

A écouter : l'émission la matinale "Un Mot" de Gérard Jacquet sur Radio France Bleu Roussillon du jeudi 21 sept 2017 :

https://www.francebleu.fr/emissions/un-mot/roussillon/un-mot-10

Encore de l'info :

Réflexions sur la mode des voitures électriques et son impact sur la consommation d'énergie électrique, le toujours plus !!

25 sept 2017 :

A voir et à savourer : cette petite vidéo sur notre manif du 13 sept à Banyuls dels Aspres : suivre le lien :

https://www.facebook.com/jean.giralt/videos/10212467770201454/

NOTA :

Au regret mais je n'ai pas pu intégrer la vidéo directement sur la page.

Par contre vous pouvez trouver maintenant

un bouton "SIGNER notre pétition en ligne" au sommet et à la fin de chaque page,

Il vous conduit droit sur la page "Change.org" de la pétition.

         Alors pour les retardataires, SIGNER et faites SIGNER, MERCI !

RAPPEL IMPORTANT :

Suite aux interrogations de certains membres : sur le site de cette pétition :

Si on vous demande de l'argent sachez que cela ne tombera pas dans notre escarcelle.

C'est un financement du site "Change.org" et ce n'est pas une obligation pour effectuer la signature de la pétition. Qu'on se le dise !

                   OYEZ !  OYEZ !!   BONNES GENS !!

Une nouvelle manifestation de protestation est organisée ce :

         jeudi 28 septembre à  la salle des fêtes de PASSA à partir de 18h00,

à cause d'une réunion d'information soit disant publique organisée au même endroit et à la même heure, par les marchands de vent de la société "Eléments".

Seuls, les "invités" triés par cette société seront autorisés à participer à cette réunion.

Alors, vous tous qui avez participé au mouvement de Banyuls, nous vous demandons de venir NOMBREUX ! encore PLUS NOMBREUX !! montrer à ces gens notre oppositions à leurs manigances et à leur projet d'implantation d'éoliennes sur PASSA et FOURQUES,

Ce projet est malheureusement déjà bien avancé, les résultats des tests et des mesures devraient être donnés ce jour là, comme d'habitude dans la plus stricte intimité.

Votre participation sera décisive pour alerter les autorités et les populations toujours maintenues dans l'ignorance.

           Il FAUT SE BOUGER !! ENCORE et ENCORE car ils ne lâcheront pas leur proie aussi facilement.

              MONTRONS leurs notre DETERMINATION, l'heure est grave.

                                               MERCI à tous !!

28 sept 2017 :

                              VOUS AVEZ ENCORE BOUGE !!!     MERCI !!!

                                   MERCI et BRAVO à TOUS !!!

29 sept 2017 :

Sur   L'INDEPENDANT   aujourd'hui :

Manifestation à Passa (66) : les habitants des Aspres se mobilisent contre les éoliennes

 

Les habitants des Aspres restent mobilisés contre les parcs éoliens en projet sur le secteur. Ce jeudi soir, une centaine de personnes ont manifesté devant la salle des fêtes de Passa, où se tenait une réunion de co-construction organisée par la société Elements, qui compte implanter entre quatre et six aérogénérateurs sur le territoire communal.

" Nous sommes pour les énergies renouvelables et la transition énergétique, mais nous nous opposons à l'éolien, qui fournit une énergie intermittente et non stockable ", a précisé Marie-Noëlle Moly, la présidente du collectif Le Vent tourne, à l'initiative du rassemblement.

  • Treize maires entrent en résistance 

Le maire de Terrats, Etienne Maso, faisait notamment partie des manifestants. " Ce qui me gêne le plus dans ces projets, c'est la pollution visuelle qu'ils pourraient engendrer, explique l'édile. Nous comptons organiser la semaine prochaine une réunion avec les treize autres maires de la communauté de communes opposés à l'implantation d'éoliennes pour réfléchir aux actions que nous pourrions mener. "

Selon le collectif Le Vent tourne (leur page Facebook Collectif Le Vent tourne 66), la pétition contre les projets éoliens des Aspres a d'ores et déjà récolté plus de 3 000 signatures (en ligne et sur papier).

Consultez le site du collectif ici.   Pour plus de renseignements sur le projet éolien de Passa, rendez-vous sur le site mis en ligne par la société Elements, qui en est à l'origine (projeteoliendepassa.fr).

"Moins d'une dizaine de passanencs dehors nous dit M. Chazalet", de qui se moque -t-on ?  Ils n'étaient que sept à l'intérieur et pas tous de Passa.... combien à l'extérieur.....??

Il y en avait au moins une et de poids notre Présidente M. N. Moly propriétaire du Mas Désiré et elle donne de la voix !!

30 sept 2017 :

Nous tenons également à remercier  l'association "Bol d'Air" de Banyuls dels Aspres pour ses prises de position et ses actions tout à fait en symbiose avec les nôtres.

Ci-joint : copie de leur dernier tract distribué dans le village.

Rappel : leur site : www.boldairbda.fr

Signez leur pétition pour des consultations de la population vraiment démocratiques.

INFOS suite :

ci-jointe : la motion du conseil municipal de TERRATS et de son maire Etienne Maso contre les éoliennes.

Ci-dessous :  la version papier de l'INDEPENDANT :

Le seul opposant notoire A. Doizon à être "invité" à cette réunion de la société "Eléments".

A noter à sa gauche  une huissier de justice mandatée par la dite société pour surveiller les entrées...

                           la confiance règne !!

Notre Présidente M. N. Moly face au maire de Passa

P. Bellegarde.

03 oct 2017 :

Le Collectif le vent tourne tient à REMERCIER l'ensemble des participants à notre manifestation du jeudi 28 septembre à Passa.

On peut parler d'une réussite dans l'information donnée aux habitants de nos villages maintenus dans l'ignorance, car où sont les réunions publiques ?? Est-ce les réunions entre amis et sur invitation de la société "Eléments" ??

Le coup de gueule du trésorier :

A voir ou à revoir le petit documentaire de France 3 région (lien ci-dessous ou sur le site Facebook).

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remarquez le nombre fabuleux d'invités : 5 ou 6 personnes toutes intéressées financièrement par ce projet.

Cette réunion a été pompeusement nommée "atelier de co-construction" de qui se moque -t-on ??

Dehors nous étions plus d'une centaine de toutes conditions sociales, de tous âges , de  toutes sensibilités politiques, unis pour manifester notre colère contre des projets qui ne sont motivés que par le FRIC !!

                 Pourtant, écoutez bien les paroles du directeur M. Chazalet :

"On retrouve ici une opposition classique et je me plais à dire que c'est le nouveau monde et l'ancien monde. Il y a des gens qui veulent aller de l'avant, croire que des solutions nouvelles et qu'un monde meilleur existent."

       Mais, QUELS PROPOS MEPRISANTS !! dans la bouche de ce monsieur.

Voici une traduction de ses sympathiques pensées : Il lui plait à dire (sans commentaire) :

Il y a donc parmi ce bon peuple de France, ceux du nouveau monde = ceux d'en haut, les élus, les élites, les brillants esprits, ceux qui vont de l'avant = vont se faire de l'argent, qui ont des solutions nouvelles = comme leurs moulins à vent...

Bien évidemment, ce monsieur s'inscrit d'office dans cette noble caste...

Et bien sur, il y a tous les autres, ceux de l'ancien monde = ceux d'en bas, ces ignorants, ces manants, ces gueux, pour ne pas dire ces bouseux, ces retardataires tournés vers un passé révolu, qui en plus osent s'opposer mais d'une manière classique = peu efficace, à ses brillantes idées. De plus, il va nous emmener dans un monde meilleurs = un monde défiguré par ses machines,

C'est AFFLIGEANT ! mais s'en est-il rendu compte ??

                    C'EST AUSSI D'UNE ARROGANCE INSUPPORTABLE !!

    Voila, j'ai dit ce que j'avais sur le coeur, mais il faut avouer que cela fait du bien.

04 oct 2017 :

Ci-joint: quelques infos sur l'action réelle des éoliennes sur les autres énergies renouvelables. Article de Arnaud Casalis.

On peut les retrouver sur la page : "IMAGES/VIDEOS/LIENS", ainsi que d'autres articles scientifiques sur les INFRASONS (en anglais), dans "NOS DOSSIERS".

05 oct 2017 :

 

                                            COMMUNIQUE IMPORTANT !!

Comme vous le savez, notre Association "Collectif le vent tourne" a une mission d’information auprès des populations des Aspres, concernant tout ce qui se passe autours des projets éoliens de la zone.
Nous avons appris que le mât de mesure installé par la société “Eléments” et situé dans la zone de Passa (chapelle St Luc) est en partie tombé à terre.
Nous sommes allés sur place pour vérifier ces rumeurs et nous avons constaté que le mât est effectivement à moitié au sol, nous n’avons aucune idée de ce qui a pu se passer, mais déjà nous entendons des bruits qui visent à nous accuser d’un probable sabotage... Incroyable !!
Nous tenons à exprimer notre entière opposition à ce type d’action (si c’est bien un sabotage et non un accident).
La violence quelque soit sa forme est TOTALEMENT INADMISSIBLE à aucun moment nous n’avons fait une quelconque apologie de ce genre d’action, que nous condamnons fermement.
Toute violence ne peut que nuire à la démarche d’information et de défense que notre Association apporte depuis 2008 à nos concitoyens. Nous sommes toujours restés dans une expression pacifique même si elle a pu être quelque fois bruyante...
La violence ou la détérioration de matériel n’est et ne sera jamais notre manière d’exprimer nos idées. Qu’on se le dise !!
Nous attendons les résultats de l’enquête policière qui devrait rapidement éclaircir cette affaire.

A suivre.....

6 oct 2017 :

Une bonne nouvelle à savourer sans modération : (texte ci-joint) :

La mairie de Banyuls dels Aspres a rendu publique les résultats de "la votation" au sujet des projets éoliens et solaires concernant la commune.

Sur 282 bulletins exprimés (à ce jour) :

Projets éoliens :

Ne se prononce pas : 1  soit 0,35 %

Favorable :               40  soit 14,19 %

Défavorable :        241  soit 85,46 %

Projets solaires :

Ne se prononce pas :  1 soit 0,35 %

favorable :              218  soit 77,31 %

Défavorable :            63  soit 22,34 %

Ces résultats sont sans appel et le maire de Banyuls se doit de les respecter en renonçant clairement à ses deux projets éoliens.

Encore une affaire à suivre avec attention.

07 oct 2017 :

Ci-jointes deux vidéos qui montrent bien l'impact négatif des éoliennes sur la santé humaine et animale surtout à cause des INFRASONS (sons à basses fréquences) et ce d'une manière scientifique. La deuxième est un peu longue mais instructive.

Sur L'INDEPENDANT le 07 octobre :

Projet éolien de Passa : un mât d'étude saccagé

Les gendarmes ont constaté les faits ce jeudi soir. Le mât d’étude de 90 mètres implanté à Passa afin d’estimer les gisements de vent sur le secteur (où la société Elements compte implanter des éoliennes) est définitivement hors service. Tombé à terre à la suite de ce qui ressemble fortement à une opération de sabotage dans les règles de l’art.

«Les câbles qui tenaient la structure ont visiblement été sectionnés à la disqueuse électrique, explique ainsi le directeur général de la société Elements, Loïc Chazalet, qui compte déposer plainte ce vendredi après-midi. Nous pensons que cet acte de vandalisme a été commis dans la nuit de mardi à mercredi.» 
De son côté, le collectif Le Vent tourne, qui fédère les opposants aux multiples projets éoliens à l’étude dans les Aspres, assure n’être pour rien dans le sabotage du mât. «Un tel geste ne s’inscrit en aucun cas dans nos moyens de lutte contre les projets d’aérogénérateurs, martèlent ses membres. Nos actions n’incitent aucunement à cette violence, mais utilisent la libre expression d’une opposition respectueuse des valeurs de la République.» 

8 oct 2017 :

Pour décompresser un peu :

Ci-joint : Un tableau d'un artiste inconnu montrant une belle allégorie de notre Terre menacée par la technologie humaine, à laquelle je n'ai pu m'empêcher de rajouter quelques monstruosités éoliennes... Hé Hé Hé !!

12 oct 2017 :

Les opposants au maire de Banyuls dels Aspres donnent de la VOIX !!

                                                                                                       ECOUTONS LES !!

Allez sur leur blog : http://banyuls-pour-tous.over-blog.com/

                    

                        Banyuls-pour-tous Blog des élus de la liste

                                               "Banyuls per tots, agir et réussir ensemble"

 

13 oct 2017 :

           OYEZ OYEZ BRAVES GENS !!!

La Présidente, Marie-Noëlle Moly, le Conseil d’Administration et le Bureau de l’Association « Collectif le Vent Tourne »
Ont le plaisir de vous convier à une réunion publique d’information
VENDREDI 27  OCTOBRE  2017  à  18h30
Salle communale : « La Cave aux Contes »     TRESSERRE

Avec la participation d’un intervenant de la Fédération Environnement Durable
Le thème principal portera sur l’état d’avancement des projets d’implantation d’éoliennes industrielles dans les communes des Aspres, du Vallespir et sur leurs conséquences économiques, sociales, sanitaires, environnementales…
S’en suivront, la projection d’une vidéo documentaire et

une séance de questions réponses.


                VENEZ NOMBREUX NOUS SOUTENIR dans cette action.

NOTA : La cave aux contes de Tresserre se trouve au 22 av de Perpignan (à l’entrée du village en provenance de la N9), juste un peu avant (50 m) de passer sous l’église sur la gauche.

16 oct 2017 :

Ci-dessous : le lien d'un article sur une réunion publique d'une association "vent de la république" qui lutte comme nous et beaucoup d'autres contre les éoliennes industrielles qui poussent comme des champignons vénéneux au coeur de nos campagnes françaises :

http://carmaux.e-monsite.com/pages/eolien/pampelonne-succes-de-la-reunion-d-information-sur-l-eolien-industriel.html

17 oct 2017 :

Ci-dessous : divers lien vers des articles de journaux sur l'arnaque des éoliennes :

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2008/02/08/01006-20080208ARTWWW00644-eoliennes-miracle-ou-arnaque-.php
http://reinformation.tv/energie-eolienne-grande-escroquerie/
http://www.economiematin.fr/news-france-energie-investissement-eoliennes-arnaque
http://www.stop-eolien02.fr/2017/03/revenus-eolien.html

Sur TF1 13h ce 17 oct :

https://www.tf1.fr/tf1/jt-13h/videos/un-projet-d-eoliennes-conteste-pied-mont-mezenc.html

19 oct 2017 :

Ci-joint : Nouvel article sur l'INDEPENDANT ce jeudi 19 octobre.

La suite de l'article est à lire dans le dossier word (à ouvrir).

20 oct 2017 :

Ci-joint : les vidéos mises au point par Jérôme et Alexandre, elles résument bien la situation dans nos territoires.

Jeudi 26 oct 2017 :

                                                 PIQÜRE de RAPPEL:

La Présidente, Marie-Noëlle Moly, le Conseil d’Administration et le Bureau de l’Association « Collectif le Vent Tourne »
Ont le plaisir de vous convier à une réunion publique d’information
VENDREDI 27  OCTOBRE  2017  à  18h30
Salle communale : « La Cave aux Contes »     TRESSERRE

Avec la participation d’un intervenant de la Fédération Environnement Durable
Le thème principal portera sur l’état d’avancement des projets d’implantation d’éoliennes industrielles dans les communes des Aspres, du Vallespir et sur leurs conséquences économiques, sociales, sanitaires, environnementales…
S’en suivront, la projection d’une vidéo documentaire et

une séance de questions réponses.


           VENEZ NOMBREUX NOUS SOUTENIR dans cette action.  MERCI !!

Une pétition à signer :

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Les_responsables_du_parc_eoliennes_NON_AUX_EOLIENNES_SUR_LE_CANARI_Ceilhes_et_Rocozels/?rc=fb&utm_source=sharetools&utm_medium=facebook&utm_campaign=petition-453334-Les_responsables_du_parc_eoliennes_NON_AUX_EOLIENNES_SUR_LE_CANARI_Ceilhes_et_Rocozels&utm_term=hjWobb%2Bfr 

29 oct 2017 :

      WAAAOUOUOU !!!      VOUS AVEZ ENCORE BOUGE !!!       SUPER !!!

Nous vous remercions tous chaleureusement pour votre participation et votre écoute à cette Réunion publique d'information qui a réuni près de 300 personnes.

Nous savons que beaucoup d'entre vous sont inquiets et dans l'attente d'une prochaine action. Nous  y réfléchissons et nous vous donnerons des pistes à suivre dans les prochains jours...

Ci-joint : l'article de l'Indépendant du samedi 28 octobre.

Léo porte étendard de notre collectif au vide grenier de Banyuls dels Aspres

30 oct 2017 :

 

     Pour ceux qui veulent s'investir, nous avons besoin de vous !!

Nous avons deux interlocuteurs et décideurs qui ont un rôle majeur dans la réalisation ou non de ces divers projets éoliens, ce sont Mme Carole Delga Présidente de notre région et Monsieur le Préfet du département.

Comme vous le constatez celle-ci nous tend une perche qu'il faut saisir au vol !!

Elle désire qu'on lui pose des questions et bien c'est l'occasion rêvée de lui en poser et de vous exprimer !!!!

Faites lui part de votre mécontentement, de votre colère, de votre opposition et de vos interrogations sur ces projets éoliens qu'elle approuve pleinement.

Allez sur le site de l'Indépendant : lindependant.fr ou par mail : endirectaveccaroledelga@lindependant.com

                Nous comptons sur vous pour inonder son site sous vos questions.

Il faut que nos élus comprennent enfin qu'ils sont à notre service et non à la satisfaction de leurs ambitions politiques.

Faites de même pour Monsieur le Préfet envoyez lui des lettres (de préférence en recommandé) où vous pourrez là aussi vous exprimer.

Il est aux ordres du Ministère de l'Intérieur donc des politiques, mais il a cependant une certaine marge de liberté dans ses décisions.

Faites lui part de votre avis sur cette question des éoliennes qui divise les populations et qui détruit la paix sociale et civile dans notre département, ce dont il est responsable

          C'est à vous, le peuple des PO de leur faire entendre votre VOIX !!

                                                     MERCI à VOUS !!!

31 oct 2017 :

Ci-joint :  deux modèles de lettre et un mail envoyé à Mme Delga par un habitant de Trouillas. et par moi-même.

Droit de réponse : Au cours de notre réunion publique du vendredi 27 octobre à Treserre, une habitante de Passa a mis en doute la parole de notre Présidente sur son exclusion des réunions de co-construction de la société "Eléments", voici sa réponse :

" Passa le 31 octobre 2017

Chers amis,

Lors de la réunion publique du 27 octobre 2017, à Tresserre, j’ai annoncé publiquement que je mettrai sur le site de l’association « Collectif le Vent Tourne » les éléments qui montrent comment le promoteur d’éoliennes, la Société « Eléments » conçoit la concertation citoyenne (4 pièces jointes).

C’est en réalité un piège et une fausse « commission citoyenne » puisque les participants sont impliqués en qualité imposée de « co-constructeurs » donc « responsables » du projet de Passa. Désirant y assister puisque concernée, mais ne voulant pas être « co-constructrice », j’en ai été exclue !

Marie Noëlle  MOLY

Présidente de l’Association le vent tourne"

Ci-joint : les documents correspondants.

03 nov 2017 :

L'éolien va-t-il permettre de diminuer le parc nucléaire français, comme on nous le répète jusqu'à la nausée dans nos médias si bien informés ?

Devons nous, comme des moutons bêlants suivre aveuglément l'exemple de l'Allemagne et recouvrir notre cher pays de moulins à vent de plus en plus gigantesques ?  

Les articles suivants  démontrent le contraire :

Il faut arrêter de continuellement croire que la soupe est meilleure chez notre voisin.

Ci-joint un article du GWPF (Global Warming Policy Forum) :

Ci-dessous un article de Bd Voltaire :

Nucléaire : l’Allemagne est-elle vraiment le modèle à suivre ?

Prise au lendemain de la catastrophe de Fukushima, la brutale décision d’abandonner la production d’énergie nucléaire s’est révélée plus problématique que prévu pour l’Allemagne. Au prix de l’électricité en hausse s’ajoutent de médiocres performances environnementales ainsi que de grandes incertitudes sur l’approvisionnement futur.

Jugé courageux, précurseur et même exemplaire à l’époque, le choix du gouvernement allemand d’arrêter son programme nucléaire est aujourd’hui fortement critiqué. Six ans après ce virage stratégique dans le modèle énergétique du pays, deux récentes études dressent un bilan défavorable, voire inquiétant, de cette transition accélérée.

En août 2017, l’agence France Stratégie a publié une note d’analyse sur le sujet au titre éloquent : « Transition énergétique allemande : la fin des ambitions ? » Si le rapport de douze pages rappelle l’essor spectaculaire de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique outre-Rhin (32 % en 2016 contre 6 % en 2000), il met surtout en évidence le surcoût économique et environnemental de cette décision pour l’État et la population.

Selon ses auteurs, le prix de l’électricité aurait plus que doublé entre 2000 et 2013, notamment pour financer le développement des EnR (énergies renouvelables) à hauteur de vingt-cinq milliards d’euros par an pendant vingt ans, soit 300 euros annuels par foyer. Dans le même temps, le pays n’a pas réduit sa consommation de charbon, qui compte encore pour près de 40 % dans son mix électrique. Deux nouvelles centrales viennent, d’ailleurs, d’être mises en service à Moorburg (1,6 GW) et Mannheim (0,9 GW). L’Allemagne reste une des nations les plus polluantes d’Europe, émettant près de deux fois plus de gaz carbonique (C02) par habitant que la France (11,5 Teq contre 6,5 Teq). Et la situation ne s’améliore pas : au premier trimestre 2017, les émissions de C02 ont même augmenté de 1,2 %. Selon France Stratégie, les objectifs climatiques allemands pour 2020 ne seront pas atteints, évaluant entre 33,5 % et 36,5 % la réduction possible des rejets, contre les 40 % initialement prévus.

Dans son rapport sur le premier semestre 2017, le cabinet McKinsey a également sévèrement critiqué le programme énergétique allemand. Sur quinze critères étudiés, seuls quatre emprunteraient la bonne trajectoire. Confirmant que l’objectif de baisse d’émissions de C02 était inatteignable d’ici 2020, l’étude souligne le coût en hausse de l’électricité pour les ménages, le plus élevé d’Europe avec le Danemark (308 euros par MWh, contre 205 euros de moyenne en Europe). Elle s’alarme aussi de la quantité « irréaliste » de lignes de transport d’électricité à construire d’ici 2020 (3.582 km), alors que seuls 66 km ont vu le jour au premier trimestre 2017 sur les 816 km existants.

Le nombre de stations hydrauliques devra également être multiplié par 200 pour stocker la production des énergies intermittentes, dont le flux peine à se stabiliser. Mais le retard le plus important semble revenir aux véhicules électriques, dont l’objectif d’un million d’unités a été réaffirmé par la chancelière Angela Merkel en mai 2013. En 2015, ils n’étaient cependant qu’à peine 30.000 en circulation, conséquence de la hausse du prix de l’électricité.

Dans ces deux rapports, le surcoût économique et environnemental est considéré comme un « constat d’échec », laissant craindre le scénario d’une insécurité d’approvisionnement à court terme.

Derrière ces conclusions, l’abandon brutal du nucléaire allemand, qui sera total en 2022, paraît donc clairement mis en cause. D’autant qu’en comparaison ‒ et peut-être aussi en conséquence ‒, le système français n’a jamais été aussi compétitif. Grâce à son parc nucléaire fiable, flexible et surtout rentable ‒ chacun des 58 réacteurs rapporte un million d’euros par jour à la collectivité ‒, la France produit l’électricité la plus décarbonée au monde (97 %), mais également parmi les moins chères. Pour autant, l’Hexagone poursuit également sa transition énergétique en accompagnant le développement progressif des EnR. Pour l’instant complémentaires de la production nucléaire dans le mix électrique (20 %), les énergies vertes sont bien parties pour être à l’origine de 32 % de l’électricité produite d’ici 2030, tel que le gouvernement français s’y est engagé dans sa loi du 17 août 2015. Après des simulations sur le système électrique jusqu’en 2030, EDF affirme même que « les capacités de variation du parc nucléaire seront suffisantes pour adapter la puissance à celle des renouvelables et compenser un volume de production d’éolien et de solaire quatre fois plus important dès 2020 ».

Yoann Gaubert

Consultant NTIC

Ci-jointe : une vidéo montrant le témoignage d'un médecin face au syndrome éolien et aux effets des infrasons sur notre santé. (excusez sa médiocre qualité)

4 nov 2017 :

Ci-dessous : une pub parue sur l'Indépendant qui à été disons REMANIEE pour plus de VERITE...      (Un peu d'humour cela fait du bien)        

                           STOP aux mensonges grassement financés !!

La fin des parcs éoliens allemands avec le cout d'arrêt aux subventions :

L'énergie éolienne est l'élément le plus important de la transition énergétique verte de l'Allemagne. La fin des subventions pour les éoliennes pour les plus anciennes menace d'innombrables parcs éoliens. En 2023, plus d'un quart des parcs éoliens terrestres allemands auront disparu.

Plusieurs milliers d'éoliennes en Allemagne devraient être fermées au cours de la prochaine décennie car elles ne recevront plus de subventions. "Si les prix de l'électricité n'augmentent pas au cours de la prochaine décennie, seules quelques usines survivront sur le marché sans subventions", indique une analyse du cabinet de conseil basé à Berlin, Energy Brainpool. Cette évaluation est partagée par la plupart des professionnels.

"En tout cas, d'ici 2020, la fermeture des installations existantes est plus ou moins prévisible", conclut un article de plusieurs économistes du Centre Helmholtz pour la recherche environnementale à Leipzig.

Le point d'achoppement est le prix de l'électricité de 2021, que personne ne connaît aujourd'hui. Les anciennes éoliennes qui fonctionnent depuis 20 ans ou plus perdront leurs subventions en vertu de la loi sur les énergies renouvelables (EEG), mais pas leur permis d'exploitation. Elles pourraient continuer à produire de l'électricité si elle étaient rentables. Comme toutes les anciennes technologies, après 20 ans d'usure, les éoliennes sont sujettes aux réparations et demandent plus d'entretien que les nouveaux produits. Les coûts d'exploitation sont également plus élevés. Le prix actuel de l'électricité d'environ trois cents le kilowatt-heure ne suffirait pas à faire fonctionner les parcs éoliens - avec peut-être quelques exceptions dans des endroits particulièrement bien situés.

En 2021, 5 700 éoliennes d'une capacité de 4 500 Mw seront fermées. Dans les années suivantes, de 2 000 à 3 000 mégawatts seront déclassés par an .

L'Association allemande de l'énergie éolienne estime que d'ici 2023 environ 14 000 mégawatts de capacité installée auront disparu. Ce serait plus d'un quart de la capacité actuelle d'énergie éolienne terrestre qui serait éliminée.

Le plan d'expansion prévu pour l'énergie éolienne terrestre prévoit l'installation de 2 900 mégawatts d'énergie en 2020 et les années suivantes. Mais c'est du brut, pas du net. Les installations déclassées et démantelées ne sont pas prises en compte.

À la lumière de la situation actuelle, il y aura plus de capacité éolienne qui sera déclassée que de nouvelle capacité ajoutée. L'énergie éolienne terrestre diminuerait et ne croîtrait pas.

via The Global Warming Policy Forum (GWPF)

C'est ça que l'on veut voir en France ?

En ce 11 novembre :

               RIEN N'ARRÊTE "LES BRASSEURS DE VENT"

                                   et d'ARGENT PUBLIC :

FRANCEINFO :
http://www.francetvinfo.fr/societe/guerre-de-14-18/pas-de-calais-un-projet-d-eoliennes-sur-un-champ-de-bataille-ou-des-milliers-d-australiens-sont-morts-en-1917-fait-polemique_2457372.html

Pas-de-Calais : un projet d'éoliennes sur un champ de bataille où des milliers d'Australiens sont morts en 1917 fait polémique 
Canberra va réclamer des explications car toutes les dépouilles n'ont pas été retirées du terrain.



Un projet écologique qui provoque une vive inquiétude. L'Australie a annoncé mercredi 8 novembre qu'elle allait demander des clarifications à la France au sujet d'un projet d'éoliennes sur un champ de bataille où des milliers d'Australiens ont péri en 1917.

Cette annonce intervient au lendemain de la diffusion d'un reportage de la chaîne Sky News faisant état d'un projet du groupe Engie Green d'ériger plusieurs éoliennes entre les villages de Bullecourt et Riencourt-lès-Cagnicourt (Pas-de-Calais), dans le nord de la France.
C'est dans ce secteur que plusieurs divisions britanniques et australiennes avaient tenté en avril et mai 1917 de briser la ligne allemande Hindenburg, entre Arras et Soissons (Aisne). Environ 10 000 soldats volontaires australiens avaient été tués ou blessés lors de cet assaut. Encore aujourd'hui, des Australiens se rendent régulièrement à Bullecourt pour rendre hommage à leurs morts.

L'intégrité des dépouilles menacée ? 

Le ministre des Anciens Combattants australien Dan Tehan a indiqué qu'il contacterait Paris au sujet du projet d'éoliennes, qui inquiète certains descendants de soldats car toutes les dépouilles n'ont pas été retirées du champ de bataille.
Les Français, comme les Australiens, comprennent l'importance de cette terre et ont le plus grand respect pour le sacrifice fait par les Australiens sur leur sol.

Sky News explique que les activités agricoles actuellement menées sur le site du champ de bataille ne dérangent pas les associations de descendants de victimes en ce qu'elles restent superficielles. Mais la chaîne observe que l'installation d'éoliennes impliquerait de creuser la terre beaucoup plus profondément et de potentiellement menacer l'intégrité des dépouilles encore présentes sur les lieux.

Ci-dessous : un droit de réponse sur l'Indépendant de notre association suite à des commentaires douteux d'un lecteur.

Autre réponse de notre association à un courrier déposé dans les boites aux lettres des habitants de Brouilla par la mairie ??

Encore une pétition à signer MERCI pour eux :

https://secure.avaaz.org/fr/petition/le_President_de_la_communaute_de_Communes_GatinaisVAL_de_Loing_Collectif_Anti_Eolien_Sud_Ouest_77/?copy&utm_source=sharetools&utm_medium=copy&utm_campaign=petition-456628-le_President_de_la_communaute_de_Communes_GatinaisVAL_de_Loing_Collectif_Anti_Eolien_Sud_Ouest_77&utm_term=noHash%2Bfr

15 nov 2017 :

Un article du site "Contrepoint" :

Renouvelables : où sont les emplois promis ?

le 15 nov 2017 :

Les promesses dans le domaine des énergies renouvelables n’engagent vraiment que ceux qui les écoutent et y croient…. Mais où sont donc les « gisements d’emplois non délocalisables » tant vantés ?

Par Michel Gay.

Le développement des énergies renouvelables devait créer 100 000 emplois en France en quelques années selon les déclarations de Ségolène Royal (alors ministre de l’Écologie) en août 2015, lors de la promulgation de la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV).

Mieux encore. Delphine Batho, qui l’avait précédé à ce poste, déclarait en décembre 2012 « La prévision, à ce jour, sans effort supplémentaire de l’État, c’est 295.000 créations d’emplois d’ici 2020. Quand on dit 100.000 emplois en trois ans, c’est un objectif crédible, réaliste".

L’ex-députée de l’Ardèche, Sabine Buis, s’enthousiasmait encore en octobre 2013 des milliers d’emplois supplémentaires qu’allaient créer les énergies solaires et éoliennes.

Benoit Hamon, l’ancien ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire, a même réaffirmé en mars 2017  «Cette transition énergétique va être riche en emplois. Là où on fait de l’énergie renouvelable, on fait six fois plus d’emplois qu’avec de la production d’énergie classique ou nucléaire».

Est-il besoin de rappeler les autres promesses fallacieuses de centaines de milliers d’emplois qui auraient dû accompagner le développement des énergies renouvelables ces dernières années ?

Quel est le bilan aujourd’hui ?

« Un vent froid souffle sur les industriels de l’éolien » indique Véronique Le Billon dans Les Échos du 10 novembre 2017.

L’industriel allemand Siemens, qui a déjà abandonné la construction de panneaux solaires devant la concurrence chinoise, mais qui reste encore impliqué dans les éoliennes, s’apprête à supprimer plus de 10 000 emplois[4] en Allemagne.

Après avoir fusionné leurs activités dans l’éolien, Siemens et l’espagnol Gamesa ont annoncé 6000 suppressions de postes, soit près d’un quart de leurs effectifs.

Ce mois-ci, le cours de l’action de Vestas, un grand constructeur d’éoliennes, a fortement chuté en bourse après la publication de ses résultats trimestriels.

Le constructeur allemand d’éolienne Nordex a annoncé la suppression de 10% de ses effectifs, soit plusieurs centaines d’emplois en septembre dernier.

En France, Alstom a jeté l’éponge depuis plusieurs mois après des espoirs déçus et une expérience désastreuse dans l’éolien.

Des emplois éphémères ont bien été créés (parfois avec de la main d’œuvre étrangère), mais l’augmentation du prix de l’électricité, incluant les faramineuses subventions aux énergies renouvelables, a détruit d’autres emplois durables en France.

La Commission de régulation de l’énergie estime le prélèvement financier sur les factures d’électricité des Français à 8 milliards d’euros, uniquement en 2018.

La ruineuse LTECV :

Rendre possible l’exploitation ruineuse de moyens de productions intermittentes d’électricité et massacrer des paysages préservés devaient passer par une loi ! Et nos élus « bien conseillés » y sont parvenus. Elle s’appelle la LTECV.

La LTECV veille sur le magot des énergies renouvelables que se partagent des affairistes sans scrupules qui profitent de textes légaux élaborés dans le sens de leurs intérêts.

Mais comment ont-ils réussi à faire passer des lois qui leur permettent d’appauvrir les Français en toute légalité ?

Se réfugier derrière ce qui est légal pour défendre ce qui n’est pas moral est une stratégie politique qui ne tiendra pas longtemps. Comme pour le secret bancaire, le moment est venu d’ouvrir les yeux sur les « Panama » et autres "Paradise papers verts".

Anesthésie des citoyens :

Cette loi « scélérate » est un bel exemple d’anesthésie des citoyens par des promesses mirifiques pour mieux les piller. Les initiateurs de cette loi inique peuvent ainsi brandir un laisser-passer qui a été validé par les représentants du peuple. Ils ont avec eux le droit et, dans le respect de la démocratie, ils vont coloniser les espaces libres avec d’immenses éoliennes et se servir dans le portefeuille des Français.

Pour « sauver la planète » et au nom de « l’avenir de nos enfants », le monde politico-médiatique n’est-il pas majoritairement le défenseur de ce système légal mais immoral ?

Une autre loi permettant de faciliter et d’accélérer les procédures pour avancer plus vite dans le développement des énergies renouvelables est en préparation dans le cadre plus général des lois de simplifications administratives. Des affairistes « verts » y travaillent activement. Et sans la vigilance de nos élus, ils arriveront à créer le « choc de simplification » promis.

Les Français auront alors un vrai choc… financier et émotionnel !

06 nov 2017 :

Les premières lettres à la Présidente de région Carole Delga par l'intermédiaire de l'Indépendant commencent à affluer.

Bien sur, c'est la qualité et le nombre qui pourront interpeller cette élue et peut être ébranler ses convictions ?? Tout au moins nous l'espérons.

Ci-joint : quelques uns de ces courriers, dont celui de notre Présidente, chacun apportant sa pierre à l'édifice.

ET ENCORE des lettres !!!

Autre INFO : SVP ne comptez pas sur Nicolas Hulot pour vous sauver des éoliennes, voici une interview du monde du 30  oct dernier. Même s'il se renie quelques jours plus tard au sujet des centrales nucléaires...

 

9 nov 2017 :

Ci-jointes : des photos prises par un de nos membres à proximité de MAURY où vont être installé ces monstruosités. Ici ce ne sont que les trois pales d'une machine, je vous laisse imaginer l'ensemble.

C'est vraiment ça l'avenir de notre département et de la France entière, imaginé et réalisé par nos élus ??         C'est vraiment ça qui va sauver la planète ??

10 nov 2017 :

Ci-dessous : un excellent article du journal "le travailleur catalan" qui nous donne la parole sans langue de bois...

En prime : un petit article de Charlie Hebdo.       Apprécions !!

13 nov 2017 :

Article du journal l'Indépendant du lundi 13 novembre 2017 :

Languedoc-Roussillon: la justice annule en appel le schéma régional éolien.

 

La cour administrative d'appel de Marseille a annulé le schéma éolien du Languedoc-Roussillon (avant fusion avec Midi-Pyrénées), donnant raison aux associations de riverains qui s'élèvent contre ce plan de développement de l'énergie éolienne.

En première instance deux ans plus tôt, les associations de riverains avaient été déboutées de leur demande par le tribunal administratif de Montpellier. Dans son arrêt en date du 10 novembre, la cour administrative d'appel de Marseille a estimé "qu'aucune évaluation environnementale n'a été réalisée préalablement à la décision du 24 avril 2013 du préfet de la région Languedoc-Roussillon arrêtant le schéma régional du climat, de l'air et de l'énergie et son volet relatif à l'énergie éolienne".

Elle ajoute "qu'une telle omission est susceptible d'avoir exercé une influence sur le sens de l'arrêté contesté et a privé tant le public que les collectivités territoriales concernées d'une garantie", ce qui constitue "une irrégularité de nature à justifier son annulation".

La Fédération environnement durable (Fed), qui regroupe des associations et des particuliers hostiles à l'éolien, s'est félicitée de cette décision judiciaire. Dans un communiqué, la Fed indique que le "défaut d'évaluation environnementale de la quasi-totalité du territoire français était par ces schémas déclarée éligible à l'éolien, en dépit du refus de communes et de la fragilité des territoires ruraux".

Elle déplore que "les objectifs du nouveau ministère de l'Environnement, qui a désigné une +nouvelle commission+ pour accélérer le programme éolien, démontre l'obstination des pouvoirs publics à ne pas vouloir regarder la vérité en face c'est à dire l'échec de cette industrie du vent". Fin octobre, le gouvernement a annoncé pour janvier "de premières décisions" pour simplifier les règles entourant le développement de l'éolien. Les industriels se plaignent des recours qui induisent un temps de développement des projets de six à huit ans, beaucoup plus long que chez nos voisins européens.

Le schéma régional de Languedoc-Roussillon représente "un marché de plus de 500 millions d'Euros (...) en jeu sur les 10 prochaines années pour les entreprises régionales de construction" selon le plan présenté par le conseil régional. Il fixe un objectif de puissance éolienne installée de 2000 MW pour la région à l'horizon 2020 (pour une puissance installée de 399 MW en 2010). 

Commentaire : Ne nous réjouissons pas trop vite, cette décision de justice ne remet pas en cause les projets éoliens en cours.

Ci-dessous le lien sur une décision analogue en 2016 qui n'a pas changé grand chose :

http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2016/11/11/schema-regional-eolien-annule-quelles-consequences

Voici le peu de conséquence qu'en tirent le Conseil Général et la Préfecture :

"L’annulation de ces schémas, tout comme ceux de douze autres régions pour un vice de procédure, ne remet nullement en cause leurs objectifs stratégiques. […] Elle n’a aucun impact sur les parcs éoliens existants, ne fait obstacle ni à l’instruction ni à l’autorisation des projets éoliens et n’a pas d’incidence sur le tarif de rachat de l’électricité"

Le seul élément positif indiqué par le maire d'une commune concernée, en conclusion de l'article :

Le maire de Champagne-sur-Vingeanne. « Dans les campagnes concernées par ces implantations, les gens sont révoltés. Ils se sentent oubliés, car leur avis n’est pas pris en compte lors des enquêtes publiques. Même lorsque les populations locales sont largement défavorables aux projets, la préfecture finit toujours par accorder les permis de construire.

Cette décision pourrait avoir une influence sur les prochains recours que nous défendrons devant les tribunaux"

Ci-dessous : Un bon résumé de la rentabilité des éoliennes :

Autre article de "Contrepoint" du 24 sept 2015 :

L’argent des autres est-il une énergie renouvelable ?

Y-a-t-il un volontaire pour leur expliquer que l’argent des autres n’est pas renouvelable ?

Par Mathieu Mistret.

Au lieu de se poser de grandes questions sur l’évolution du climat et sur la limitation de l’impact présumé de l’Homme sur celui-ci, il serait temps de se poser de bonnes questions concernant les énergies renouvelables.

Le marché de l’électricité souffre de plusieurs maux. En premier lieu, la faiblesse de l’activité économique en Europe se traduit par une demande assez basse et donc agit à la baisse sur les prix. Jusqu’ici, tout va bien : la demande est plus que satisfaite par l’offre, les prix baissent.
En revanche, d’autres facteurs plus pernicieux entrent en ligne de compte.

1. La production d’électricité par le charbon consécutive à l’arrêt des centrales nucléaires allemandes tend à inonder le marché d’électricité peu coûteuse.

2. Les subventions aux énergies renouvelables (solaire et éolien) agissent à la baisse sur les prix (au détriment du citoyen et des entreprises).

3. La production solaire et éolienne est maximale dans les périodes ou la demande est relativement faible (printemps et automne pour l’éolien, midi pour le solaire). Les prix baissent pendant ces périodes.

Concernant le dernier point en particulier, il est bon de rappeler que la seule façon de stocker massivement de l’énergie en 2015 est l’accumulation d’eau derrière un barrage. Cela risque de durer encore quelques temps et les promoteurs du renouvelable solaire et éolien le savent bien. Ils plaident donc pour que les hydro-électriciens investissent dans le pompage qui permet d’absorber les surplus d’électricité à prix très bas (parfois négatif !) et de les turbiner quand la demande et les prix seront plus élevés. C’est malin et dans un marché libre, ça peut très bien fonctionner.

Sauf que les dés sont pipés. Curieusement, l’hydroélectricité bénéficie rarement du même enthousiasme que le solaire ou l’éolien alors que son rendement est le plus élevé de tous les modes de production, qu’elle est la seule à pouvoir accumuler de l’énergie en grande quantité et qu’elle est parfaitement propre en termes de CO2.

Nos chers amis écologistes dans leur catastrophisme habituel ont poussé à la fermeture des centrales nucléaires allemandes et bientôt suisses. Il en résulte l’utilisation de charbon. Cela devrait-il être considéré comme une preuve que les alternatives à faibles émissions sont crédibles ?

Nos chers amis écologistes dans leur planisme moralisateur ont poussé à subventionner des énergies renouvelables inefficaces en termes de volume et de période de production.

Nos chers amis écologistes dans leur grand amour des animaux que "personne d’autre n’aime" réclament toujours plus de normes pour les milieux aquatiques.

Ils ont provoqué une baisse massive des prix, ils travaillent à la perte de rendement du mode de production d’énergie qui en a le plus et maintenant, ils comptent sur les investissements des autres dans le pompage pour réparer leur grotesque manipulation d’un marché initialement libre. Y-a-t-il un volontaire pour leur expliquer que l’argent des autres n’est pas renouvelable ?

Il y a peut-être trop de CO2 mais assurément, eux, ils ne manquent pas d’air.

RAPPEL :

L'Assemblée générale de notre Association "Collectif le vent tourne" se déroulera le vendredi 24 novembre 2017 à 18h30 au "Moulin de Canterrane"

Nota : La petite route qui mène au gite se situe à la sortie de Terrats sur la route de Fourques, juste après le passage du pont sur la Canterrane.

Ci-joint : la convocation officielle.

Petit RAPPEL : Tous peuvent participer, mais seuls les membres à jour de leur cotisation pourront voter.

18 nov 2017 :Ci-joint : la vidéo d'Alex

qui n'a pas été visionnée faute de temps, elle devait conclure la réunion de Tresserre. Profitez-en pleinement.

A suivre :  cette vidéo sur la lutte de nos amis de Bouriège :

https://www.tf1.fr/tf1/jt-20h/videos/parc-eolien-pourquoi-france-a-retard-l-allemagne.html

A lire  et à écouter : sur France Culture :

https://www.franceculture.fr/environnement/les-eoliennes-cest-du-vent

22 nov 2017 :

Ci-joint : Sur l'Indépendant, la réponse de Carole Delga aux multiples lettres envoyées contre les projets éoliens dans les PO.

Comme malheureusement on pouvait s'y attendre, quatre petites phrases, pour conclure que ce sont aux acteurs locaux (les maires et propriétaires) de se saisir de leur avenir... les autres (les riverains mécontents) on s'en balance! c'est AFFLIGEANT !! le VIDE ABSOLU !! Sans commentaire !!

Ci-joint : un lien sur un site anti-éolien hyper complet :

Villerouge-Termenes sous la menace des éoliennes géantes

 

30 nov 2017 :

Ci-dessous un rappel déjà expédié aux membres :

"Chers membres,
Suite à notre AG de vendredi au Gite du moulin de Canterrane, et après mults conciliabules il a été décidé de ne pas trop disperser nos efforts.
Finalement ce mardi soir à Passa, seuls quelques adhérents, habitants du village se retrouveront pour assister au conseil municipal en mettant la pression sur le maire.
Bien sur, des volontaires peuvent se joindre à eux.
Par contre, une manifestation nombreuse  sera plus productive à Arles sur Tech le vendredi 1er décembre vers 19 h, pour la réunion publique de Ségolène Neuville, présidente du syndicat mixte “Canigou grand site” pour lui rappeler que le tourisme c’est essentiel pour L’ENSEMBLE des PO et que touristes et éoliennes ne sont pas compatibles.
Donc, nous comptons sur votre mobilisation pour ce vendredi. MERCI à tous !!
Le bureau."

Nous vous en transmettrons  les résultats dès que possible.

04 déc 2017 :

Ci-joint : 

1) une excellente enquête de "Reporterre" sur les éoliennes.

2) Une autre passionnante étude sur l'impact négatif des éoliennes industrielles sur le tourisme local par l'AHTI (Association des Hébergeurs Touristiques de l'Indre).

 

 3) A DEGUSTER sans modération : Une amusante parodie du film "le Seigneur des anneaux" par notre ami Alexandre, avec "La communauté des communes des anneaux"..........

06 déc 2017 :

A MEDITER : sur les photos d'un de nos membres, montrant la vue de la plaine du Roussillon à partir du Prieuré de Serrabonne et l'impact du parc éolien de Pézillas-Baixas....... SUPER !!   

Imaginons la suite, avec ces moulins à vent recouvrant les Aspres et le Vallespir........

Si c'est ça l'avenir que nous proposent les promoteurs éoliens et leurs complices les élus municipaux qui acceptent leurs aumônes, permettez-nous de ne pas être d'accord.

Cela développera sûrement le tourisme dans les Pyrénées Orientales, comme nous le rabâchent pourtant nos politiciens locaux.

07 déc 2017 :

Ci-dessous : le Compte Rendu d'un de nos membres présent à la la réunion de vendredi à Arles sur Tech.

                                                       COMPTE RENDU

 Réunion « Canigou grand site » avec Madame Ségolène Neuvile, présidente, vendredi 1er décembre à Arles sur Tech :

  • une petite centaine de personnes présentes dont environ la moitié, membres du collectif « le vent tourne »

  • présentation du syndicat mixte par sa Présidente : historique, actualités, ambitions pour obtenir l’appellation Grand Site de France (label remis en question tous les 4/5 ans). Pour info, il n’y a que quelques grands sites en France et plusieurs centaines de sites classés

  • très bon exposé des tâches à accomplir : mise en valeur des balcons autour du Pic pour diversifier les flux de visiteurs, balisage, organisation des randonnées, promenades vers les autres pics, administration des gîtes, nettoyage et sécurité, dispositions pour « abaisser » l’accès des véhicules etc. et

Après cet exposé, !es questions posées par les membres du Collectif ont affirmé qu’il était impossible au Syndicat d’ignorer la menace de la nuisance éolienne, même si celle-ci se situe actuellement dans le Piémont, hors de la zone Canigou Grand Site.

  • en réponse, Madame NEUVILLE, de tout coeur « anti-éolienne », estime n’avoir aucune compétence pour intervenir auprès des maires des Aspres favorables à l’éolien, se place donc comme victime, obligée de déconnecter l’éolien, du projet d’obtenir le label « grand site ».

  • autres réponses : les membres du Bureau (plus le maire d’Arles), affirment également leur volonté anti-éolienne, comprennent et soutiennent les démarches d’opposition, comparent notre combat aujourd’hui, à celui « contre la THT » (anecdotes très intéressantes : signatures par 24 maires du serment de Montferrer, s’opposant à l’éolien - soutien d’autres collectifs d’opposition au nucléaire, etc.)

  • autre excellente intervention d’un inconnu qui propose pour régler ce problème éolien de le considérer avant tout comme « religieux » et d’installer une éolienne devant la croix, au sommet de la montagne sacrée.

  • avons remarqué quand même quelques réflexions d’auditeurs montrant leur agacement devant la multiplication des questions liées à l’éolien, comme quoi …

09 déc 2017 :

                               COUP de GUEULE de notre ami Bernard

 

"Les 64 maires du Syndicat mixte « Canigou Grand Site », unanimes, s’opposent à l’implantation d’éoliennes industrielles sur leur territoire.

 Treize maires de la Communauté de communes des Aspres s’opposent également  à l’érection d’aérogénérateurs dans leur commune. Certains d’entre eux font voter des motions par leur conseil pour refuser les projets voisins qui les impacteraient gravement.

 Malgré l’opposition de leurs administrés (jusqu’à 85%) quelques maires ont autorisé des études (et donc pratiquement l’installation) de plusieurs éoliennes sur leur commune. Ce faisant ils ont décidé contre leurs voisins et contre leurs électeurs de n’en faire qu’à leur tête.

Comment peut-on encore prononcer ou écrire le mot DEMOCRATIE quand on se conduit de la sorte ? Qu’est ce qui peut justifier cette obstination qui prétend faire notre bien malgré nous ? La conviction écologique dogmatique ? L’opportunité de gratter quelques subsides en période de baisse de dotations ? Comment expliquer un tel entêtement ? On n’ose envisager d’autres hypothèses !

Nous, nous sommes concernés par la préservation du patrimoine paysager du massif du Canigou, des Albères, de la côte rocheuse ou sableuse de Banyuls à Port Barcarès. Les résidents de ces lieux magnifiques peuvent-ils être insensibles à ce qui nous arrive dans les Aspres ? Pourquoi ne seraient-ils pas touchés ou émus par ce désastre annoncé chez nous ?

Tous réunis,hier, pour exiger l’enfouissement de la THT, bientôt peut-être tous ensemble pour s’opposer au gazoduc, mais indifférents au saccage programmé dans les Aspres ?

On aimerait comprendre : egoïsme ? Manque de courage ? Indifférence ? Ignorance ? Torpeur ? Ou mépris pour nous et notre environnement ?

Nous attendons que nos élus, nos représentants, nos artistes, nos intellectuels s’expriment sur le sujet. Leur silence est assourdissant !"

13 déc 2017 :

Ci-joint : L'ancien article de l'Indépendant sur l'intervention de Ségolène Neuville sur la préservation  du "Grand Site" du Canigou. "Elle ne veut pas d'éoliennes près du massif du Canigou."

Mais aujourd'hui les promesses sur les éoliennes sont oubliées, ou, disons plutôt écartées....

Ci-dessous : Une vidéo sur le scandale éolien toujours d'actualité.

Ci-dessous : Un excellent article Sur "Economie Matin" par Ludovic Grangeon.

08 déc 2017 :

Chers membres et sympathisants,
Voici encore une fois venu, le temps de prendre votre plus belle plume et de vous faire plaisir, vous défouler, vous éclater en répondant
1) Avant le 17 déc, à l’enquête d’opinion de notre Ministre de “l’écologie” Nicolas Hulot sur le site :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/revision-strategie-nationale-bas-carbone-donnez-votre-avis
2) Aux belles promesses (Les promesses n’engagent que ceux qui y croient) de notre monsieur “Eléments” qui roucoule dans l’Indep et dans les boites aux lettres de nos villages (ci-joint sa prose 122 000€ pour la commune, -15% sur la facture électrique, 8 000€ pour les propriétaires, 20 millions d’investissement avec sa société à 500 000$ de capital... Il nous prend pour des demeurés) :
Répondez lui et inondez son site de vos commentaires :
http://www.projeteoliendepassa.fr
MERCI pour cette nouvelle action.
Le Bureau     Association “Collectif le vent tourne”

14 déc 2017 :

Ci-joint : un entretien très instructif de "Valeurs actuelles" et Jean-Louis Butré (Président de la FED) sur "Eoliennes, le suicide d'EDF".

Ci-dessous :  A DEGUSTER SANS MODERATION, clarté et humour permettent de suivre avec plaisir cette longue conférence (2h15mn), du polytechnicien  Jean Marc Jancovici, "A quand la rupture énergétique" à la citée des sciences de Paris le 21 nov 2017 :

https://www.youtube.com/watch?v=2JH6TwaDYW4

Ses idées et conclusions pourront en heurter quelques-uns, mais elles font souvent mouche. Les éoliennes et leur efficacité énergétique en prennent un coup dans l'aile... 

20 déc 2017 :

Ci-joint :

1) Encore un article percutant et qui va sûrement faire grincer des dents, sur la nouvelle fable écologique et environnementale de nos politiciens, économistes, industriels et médias "mainstreams" :

la voiture électrique dernier gadget du "monde nouveau" qui va sauver la planète au même titre que les éoliennes...

2) Un article de la FED  :  Paris le 19 décembre 2017 :

Le conseil d'Etat confirme l'annulation de l'ensemble des  “Schémas Régionaux Eoliens"  et condamne l'ancienne ministre de l'Environnement Ségolène Royal.
Par son arrêt du 18 décembre 2017 le Conseil d'Etat confirme  l'annulation définitive du schéma régional du climat, de l'air et de l'énergie (SRCAE)  et du Schéma Régional Eolien (SRE) de la région Lorraine et il condamne l'ancienne ministre de l'Environnement Ségolène Royal.
Cette annulation par le Conseil d'Etat entraine  l'annulation définitive de l'ensemble des autres Schémas Régionaux Eoliens déjà  supprimés  par les justices administratives des diverses régions de la France. (donc celui de l'Occitanie).
Cette sanction a été prononcée principalement pour défaut d’évaluation environnementale préalable en violation du droit européen. Ce défaut d’évaluation environnementale explique que la quasi-totalité du territoire français était par ces schémas déclarée éligible à l’éolien, en dépit du refus des communes et de la fragilité des territoires ruraux.                 

Cette décision de la haute  juridiction  de notre pays, révèle au grand jour la politique de déréglementation désastreuse en faveur de l’industrie éolienne,  menée à "marche forcée" par les gouvernements successifs  de la France et au mépris des avis des citoyens et des lois.
Cette fuite en avant consiste  à fermer les yeux sur l'échec de l’industrie du vent. 
Celle-ci espère pouvoir avec l'aide de l'Etat   s'exonérer des intérêts environnementaux légalement protégés : le cadre de vie et la santé des riverains, la sécurité, les paysages, les monuments historiques, la faune et la flore et plus généralement la biodiversité.
Les objectifs du nouveau ministre  de l'Environnement Nicolas Hulot qui a désigné une "nouvelle commission" pour accélérer encore  le programme éolien démontre l'obstination  des pouvoirs publics à ne pas vouloir  regarder la vérité en face.
Pourtant cette industrie, sous perfusion publique depuis 2001, ne crée pratiquement pas  d'emplois, massacre la France,  engendre un coût exorbitant pour les consommateurs d'électricité, au mépris du principe de concertation, et sans tenir compte de nombreuses et pertinentes recommandations de certains services de l’État confrontés quotidiennement à la réalité du terrain.
La Fédération Environnement Durable utilisera comme elle l’a fait depuis 9 ans tous les moyens légaux  nationaux et européens pour combattre cette erreur stratégique de notre pays.

23 déc 2017 :

Nous sommes heureux de vous souhaiter de très agréables fêtes de Noël et de fin d'année !! dans la JOIE et la BONNE HUMEUR !! en oubliant les moulins à vent...

 

Le site sera en stand-by jusqu'en début d'année... MERCI à TOUS.

Allez je ne résiste pas à vous offrir un cadeau de fin d'année :

Ci-joint : Le Conseil départemental demande à l'unanimité un moratoire sur les projets éoliens dans les PO.

Enfin nos politiciens se réveillent !! Mieux vaut tard que jamais !!

26 déc 2017 :

A l'initiative d'un de nos membres une traduction pour nos amis anglophones a été ajoutée au texte de notre pétition en ligne qui je vous le rappelle est toujours active, alors pour ceux qui ne l'aurait pas encore fait "SIGNEZ".

"De nombreux ressortissants britanniques, résidant dans les P.O. et amoureux de notre région, effrayés par la catastrophe annoncée nous ont demandé l’insertion du texte de notre pétition en anglais. C’est chose faite depuis Noël.
Bienvenue à ces nouveaux catalans."

Autre bonne nouvelle, Jérôme a réalisé des petites bâches et des autocollants "anti-éoliennes en Roussillon", elles sont disponibles chez lui, téléphonez : 06 03 53 78 15.

29 déc 2017 :

Chers tous,

Je ne peux résister à vous transmettre une autre bonne nouvelle pour finir cette année 2017 en beauté :

la motion votée ce 14 décembre par le conseil municipal du village de BAILLESTAVY (66320) en Vallespir, qui s'oppose totalement aux projets éoliens dans les Aspres... Une de plus !!

MERCI à nos maires et nos élus qui se sentent concernés et qui ont le courage d'exprimer leur opinion clairement  et ce, HAUT et FORT !!

Je vous souhaite une excellente nouvelle année 2018, qui nous apportera, je l'espère, un moratoire sur tous ces projets absurdes de moulins à vent dans notre département !!!

Vidéo éclairante sur le scandale éolien et les risques de Black-out cet hiver en Allemagne et bien sur par contre coup en France...

        Petite bâche à tendre 60/40 cm et autocollants 15/15 cm

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

Compteur démarré le 05 avril 2018

Collectif le vent tourne 66