Compteur démarré le 05 avril 2018

ACTUALITÉ 2022
Ordre chronologique

01 janvier 2022 : 

                              Commençons l'année par une bonne nouvelle :

Montpellier : Eoliennes flottantes, présentation du compte rendu et du bilan du débat public (Presse Agence) :

Parcs d'éoliennes en Méditerranée : des milliers de personnes réclament un report du projet le temps d'examiner ses effets sur l'environnement

C'est NON ! Des milliers de participants au débat public sur l'installation d'éoliennes flottantes en Méditerranée ont demandé le report de ce projet afin de mieux étudier ses effets sur l'environnement, selon un compte-rendu publié vendredi 31 décembre par les organisateurs du débat, conclu fin octobre.

Le gouvernement prévoit l'attribution dès 2022 de deux premiers parcs d'éoliennes flottantes en Méditerranée. Mais des défenseurs de l'environnement, pêcheurs, scientifiques, élus locaux et plaisanciers préfèrent avant cela pouvoir profiter du retour d'expérience de trois parcs pilotes d'éoliennes attendus en 2022-2023 au large de Gruissan et Leucate (Aude) et de Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône). "Il a été demandé avec insistance de revenir au calendrier initialement prévu par l'Etat, à savoir construire d'abord les fermes pilotes et mener les programmes de recherche scientifique" afin de "prendre la meilleure décision à l'issue de ces travaux", selon le compte-rendu du débat public.

Seuls l'Etat, le gestionnaire du réseau électrique RTE, les régions et une partie importante de la filière industrielle ont défendu le calendrier souhaité par le gouvernement. La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a plaidé pour le calendrier gouvernemental à Marseille lors d'une des réunions publiques. "Les énergies renouvelables créent de l'emploi et des filières en France. Prendre du retard là-dessus, cela fera tout simplement que l'on va se retrouver à devoir acheter des composants à l'étranger", a-t-elle fait valoir.

Inciter à "la sobriété énergétique" :

D'une manière plus globale, ce débat a fait émerger une "demande" d'un "plan d'actions clair et financé pour inciter à la sobriété énergétique", précise la Commission particulière du débat public (CPDP). "Faire des énergies renouvelables, oui, mais à condition que l'on baisse drastiquement les consommations les plus énergivores (transport, chauffage/climatisation, alimentation...)", résume le président de cette commission, Etienne Ballan.

02 janvier 2022 :

Rappel : par Vent de Colère : L'éolien en France :

En 2021 il y avait environ 8 000 éoliennes en fonctionnement en France, avec une puissance nominale de 18 GW ( 12,5 % de la puissance totale des moyens de production électrique). Sur les 9 premiers mois de l'année, la production d'électricité éolienne a varié de 1 à 100 au fil des heures,
d'un minimum de 157 MW (0,28% de la production électrique totale) le 20/4 à 11 h
à un maximum de 14 432 MW (25,80% de la production électrique totale) le 13/3 à 12 h.
Un fonctionnement aussi volatil permet-il de faire fonctionner une économie moderne ?

En utilisant les signes + et - dans l'onglet en haut à gauche de l'écran, vous pouvez voir les sites éoliens au niveau national et régional (avec la possibilité d'ouvrir une cartouche donnant commune, nom, nombre de machines et puissance totale pour chaque site ), et au niveau local l'emplacement de chaque éolienne.

La production a été de 39 TWh en 2020 ( 7,8 % de la production électrique totale). Elle est extrêmement variable, passant d’un minimum de 137 MW à l’heure la moins ventée à 13 409 à l’heure la plus ventée, la moyenne est de 4 447 MW soit un fonctionnement à 26 % de la puissance nominale (taux de charge). Le foisonnement (les productions des régions avec des climats différents qui se compensent en partie) n'est pas vérifié dans les faits.
De même la production d'électricité éolienne n'est guère correlée avec la demande, les creux de production peuvent se produire en période de forte demande, les productions importantes en période de faible demande (voir tableau des coefficients de corrélation).

05 janvier 2022 :

Enquête Ifop du 3 nov 2021 : Seulement un tiers des Français ont une bonne image des éoliennes : (44% en ont une mauvaise image, 22% ne savent pas)

Un sondage Ifop montre que la bonne image des Français de l’énergie éolienne chute drastiquement (-46 points par rapport à 2019) dès lors qu’ils reçoivent une information factuelle et sourcée sur le sujet. Ils s’opposent par ailleurs en majorité (56%) au maintien des investissements massifs dans l’éolien, 77% déclarant même ne pas être prêt à payer leur électricité plus chère pour soutenir le développement des énergies intermittentes.

Un désamour des Français de l’éolien…

Si 88% des Français se déclarent inquiets du réchauffement climatique (+3 points par rapport à 2018), la solution ne semble plus passer par l’éolien. Après avoir été informés du fait que la transition du nucléaire vers les énergies intermittentes ne permettait pas de réduire les émissions de C02 françaises*, les français ne sont plus qu’une minorité (44%) à souhaiter le maintien des investissements massifs dans l’éolien. Ils ne sont également plus que 34% à déclarer en avoir une bonne image, soit une baisse record de 46 points par rapport à 2019 (succédant à une baisse de 17 points montrée dans une récente enquête Odoxa-Le Figaro).

 

07 janvier 2022 :

En pleine pandémie, plus d'argent public pour les éoliennes que pour l'hôpital :

Le bien être financier des promoteurs éoliens est plus important que la santé ??

 

 

 

 

Que du bon sens : lettre ouverte de maires :

 

 

 

 

 

 

Éoliennes en mer Méditerranée suite :

https://www.lindependant.fr/2022/01/06/projet-deoliennes-flottantes-en-mediterranee-letat-et-rte-se-prononceront-le-31-mars-au-plus-tard-10030415.php

 

13 janvier 2022 :   

Communiqué de presse de la FED et Vent de Colère :

https://fed-eolien.fr/joomla1/index.php?option=com_acymailing&ctrl=archive&task=view&mailid=46&key=TMEbr7Dj&subid=794-LuGMK054m9q6Mt&tmpl=component&auid=50

Cartographie des zones éoliennes favorables » les revendications du collectif TNE-Occitanie Environnement :

https://toutesnosenergies.fr/index.php/2022/01/10/cartographie-des-zones-eoliennes-favorables-les-revendications-du-collectif-tne-occitanie-environnement/

16 janvier 2022 :

Ce matin, après + de 10 jours d'anti-cyclone et de ventilateurs à l'arrêt, çà redémarre un peu : vent entre 10 et 20 km/h soit de 6 à 20 Mw pour le "parc" éolien catalan,

superbe rentabilité !!!

News de la FED ; risque de coupures pour cet hiver :

https://cmeol.info/index.php?option=com_acymailing&ctrl=archive&task=view&mailid=128&key=7ghG2aBo&subid=999-VKzLYTfcClR5lF&tmpl=component&auid=450

18 janvier 2022 :  

EDF : Quelques chiffres hivernaux sous anti-cyclone :

Production d'électricité du jeudi matin 7 janvier 2021 à 7h45 en France.
Intéressant de voir ce que représentent l’éolien et le solaire… !  
Quand c'est chiffré c'est beaucoup plus parlant ! 
Solaire                        0
Eolien                         931 Mégawatts,  1%

Hydraulique               11415 Mégawatts, 11%
Nucléaire                    51673 Mégawatts,  68%
Fioul-charbon-gaz      11052 Mégawatts,  14%
Bioénergies                893 Mégawatts,  1%
Import                       7475 Mégawatt, essentiellement d’Allemagne donc du charbon.
Pour une consommation totale de 83424 MW, pic prévu le même soir à 19h avec 87300 MW et toujours 6 milliards de subvention par an alloués aux énergies intermittentes (éolien, solaire) payés par tous les consommateurs sur leur facture d’électricité au travers de la taxe CSPE !.
On ferme les centrales de production pour permettre à quelques-uns de faire du fric avec des éoliennes ou des photovoltaïques qui produisent presque rien l'hiver, voilà le résultat !
...sans compter que l'on vend notre électricité MOINS CHERE QUE CELLE QU'ON RACHETE issue pour la plupart de centrales au charbon...Elle est bien belle l' Europe des industriels et des financiers de tous poils...

TNE-OE :

Des mâts de mesure tombent régulièrement, ici ou là, traduisant le profond mécontentement des populations victimes d’une politique inacceptable. Comprendre un acte n’est pas le justifier, mais ce doit être, pour les pouvoirs publics, l’occasion d’entendre enfin la détresse des gens et de réviser une transition écologique mal conduite.

https://toutesnosenergies.fr/index.php/2022/01/17/un-mat-de-mesure-est-tombe/

HISTOIRES d'OR :              

                                 La SUPPLIQUE du TRÉSORIER

                        Chers membres, chers sympathisants et chers amis ,

                            n'oubliez pas de renouveler votre inscription

                            à notre association "Collectif le vent tourne"

par le règlement de votre cotisation annuelle toujours fixée à 10,00 € pour un membre actif.   (espèces, chèque ou virement, doc joint).

Un élan de générosité peut également vous pousser à faire un don... déductible en partie de vos impôts. ce qui vous donnera le titre enviable (humour) de membre bienfaiteur.

A ce sujet : les reçus fiscaux pour vos dons 2022 vous seront envoyés au fur et à mesure.

                                         Par avance, MERCI à Tous !!

Les productions de charbon et de CO2 se portent bien :

https://www.connaissancedesenergies.org/electricite-la-production-des-centrales-charbon-et-les-emissions-de-co2-au-plus-haut-220117-0?sstc=u15031nl128972

Et bien sur la solution miracle est la voiture électrique !!